Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr




Le pouvoir algérien pris en flagrant délit de mensonge


Par Farid Mnebhi





Le 29 août 2011, l’Etat algérien a pris la décision unilatérale de fermer ses frontières avec la Libye. Cette mesure est intervenue quelques heures après l’annonce par le ministère algérien des Affaires étrangères de l’arrivée des membres de la famille de Kadhafi (l’épouse de Mouammar Kadhafi Safia, sa fille Aicha, ses fils Hannibal et Mohamed, accompagnés de leurs enfants) en Algérie.

Depuis le début du conflit Libyen, les relations entre Alger et le CNT sont tendues. Les rebelles ont accusé à plusieurs reprises l’Algérie de soutenir militairement Kadhafi. Des accusations démenties chaque fois par Alger.

Il est donc clair qu’en décidant de fermer ses frontière avec la Libye et en accueillant la famille de Kadhafi sur son sol, l’Algérie montre clairement son intention de ne pas reconnaître le CNT, voire pire, l’identifie comme son ennemi désormais

Par ailleurs, en acceptant d’accueillir une partie de la famille de Kadhafi, l’Algérie ne peut plus arguer de sa neutralité qu’elle revendiquait ouvertement depuis le début du conflit libyen. En offrant sa protection aux membres de la famille de Kadhafi, Alger défie le CNT et apporte la preuve irréfutable de son aide multiforme à l’ex-dirigeant libyen pendant la guerre contre les manifestants.

L’attitude d’Alger à l’égard du CNT s’explique essentiellement par des blocages internes qui en ont fait un pays sans perspectives, mais aussi par l’annonce récente de la mise en place dans les prochains mois de réformes politiques annoncées à la suite de plusieurs mois de contestation et une situation sociale, économique et sécuritaire chaotique.

Les peuples libyen et tunisien se souviendront le moment venu de l’attitude irresponsable des autorités algériennes, de ses mensonges et de son hypocrisie. Le peuple algérien se réserve également le droit de demander des comptes à ses dirigeants sur la gestion des affaires de l’Etat. Il faut reconnaître, à bien des égards, que le mensonge et la rumeur qui font force de loi dans la désinformation, sont devenus le nec plus ultra des autorités algériennes

La lecture des dernières analyses sur la situation en Algérie montre que celle-ci est explosive et que l’on devrait s’attendre, à très court terme, à une recrudescence des attentats terroristes, à des manifestations sociales et bien sûr à une répression à grande échelle.

Mardi 30 Août 2011 - 10:14



Mardi 30 Août 2011 modifié le Mardi 30 Août 2011 - 10:22


1.Posté par mesta le 30/08/2011 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UN GRAND RESPECT A L'ALGERIE ! AU MOINS CE PAYS NE BAISSE PAS SA CULOTTE! CONTRAIREMENT AUX AUTRES PAYS......
VIVE L'ALGERIE !

2.Posté par Djag le 30/08/2011 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Algerie a surtout peur d'une sacrée déculottée qu'elle ne va pas tarder à recevoir. Comment peut-on soutenir cette dictature de 42 ans et cette famille de Kadhaffi qui a commis des terribles exactions et qui vivaient dans une opulence indécente alors qu'ils ont menti au peuple libyen et lui servent le LIVRE VERT en guise de réponse à ses demandes de liberté et de démocratie. SHAME ON YOU et vive les peuples du Maghreb

3.Posté par menad le 30/08/2011 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'algerie emmerde kahdafi ce pourri dictateur narl chetane
et il emmerde aussi le cnt ces marionettes guignols de l otan qui on soif de pouvoir dailleur les seul gagnant c'est bien l otan l'avenir nous le dira
l'algerie emmerde aqmi les terroristes pseudo musulman qui on rien compri à l islam
vive le peuple libyen libre oui mais c'est pas encore gagné
qui va mettre une deculottée à l'algerie j'aimerais bien savoir ???

4.Posté par UN ALGERIEN MAGHREBIN le 30/08/2011 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUI VOUS DIT QU''''UNE PARTIE SEULEMENT EST PASSEE EN ALGERIE ?
MOI EN TANT QU''''ALGERIEN JE SUIS CERTAIN QUE LES CRIMINELS DE MOUAMAR KADHAFI , SATF EL ISLAM KADHAFI SONT EGALEMENT EN ALGERIE .
ILS ONT RAMENES AVEC EUX DES QUANTITES PHARAONIQUES DE LINGOTS D''''OR EN DEHORS DES INVESTISSEMENTS COLOSSAUX QU''''ILS ONT DEJA FAIT AVEC LE CLAN DE BOUTEFLIKA ..
SAIF EL ISLAM KADHAFI VENAIT REGULIEREMENT EN ALGERIE INSPECTER SES INVESTISSEMENTS , IL ETAIT MIEUX RECU QU''''UN ROI.LA OU IL S''''Y TROUVAIT , LA REGION ETAIT PARALYSEE. ET EN ETAT DE SIEGE !
LE PEUPLE LIBYEN DEVRAIT RECLAMER SON ARGENT VOLE..
lLE GOUVERNEMENT ALGERIEN ACTUEL NE VIT QUE DE MENSONGE , CEST CE QUI LUI? PERMET DE SE MAINTENIR.
VIVE LA NOUVELLE LIBYE LIBRE !

5.Posté par Sitifense le 07/09/2011 01:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne comprend pas ce qu'elle veut cette petite chose qui s'appelle CNT, ce sont des attaques gratis, bcp d'accusations sans aucune prouve. Quelque part l'Algérie doit préoccuper ses membres, ils doivent avoir la conscience pas tellement tranquille (je suppose par leur traîtrise), je me demande pouquoi ils insistent autant sur le fait qu'ils n'ont pas récu un reconnaissance de la part de l'Algérie. L'Algérie ne doit rien au CNT comme n'a jamais accepté les reproches de gueddafi en son temps aux reines de son pays. elle fait bien de fermer ces frontières sud-est, il ne faut guère faire confiance aux individus qu'on appelé la Nato à bombarder la sainte terre de Omar Mokhtar, pratiquement l'avaient vendu avant meme de le libérer. L'Algérie connait par coeur son histoire, il n'est pas du tout aux minables de nous ensegner comment nous comporter en notre pays, qu'elle est indépendente c'était pas au hazard, c'était pas comme ça, d'un jour à l'autre. Elle a été libérée après une Révolution qui n'a pas d'équivalent, tant sacrifices et de doleurs, une nation fondée sur le sang des martyres... Regardant la libye, en tout cas le futur nous le dira, et l'histoire elle n'appelera jamais révolution ce qui se passe là, se non avec son vrai nom, en l'occurrence, neocolonialisme.
Quant à l'auteur de ce piètre texte, je ne doute de votre objectivité, je vois plutot qu'il y a de la rancune se non bcp de jalousie envers l'Algérie.

Nouveau commentaire :
Twitter

France | Maghreb | Atlas Eco | Société | Sport | Culture & Médias | International | Religion | Environnement | Opinion | Décryptages | Informations légales | Sience & Santé | Lu dans la presse | Fil direct | Les indiscrets | Atlas des livres | Opinions | Entretiens