Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le petit Nicodème retrouvé mort dans une fosse


Lundi 5 Juillet 2010 modifié le Lundi 5 Juillet 2010 - 12:43




Le petit Nicodème retrouvé mort dans une fosse
Le corps du petit Nicodème, 22 mois, disparu depuis samedi après-midi de la maison de vacances de ses grands-parents en Ille-et-Vilaine, a été retrouvé dans une fosse sur la propriété, a annoncé lundi matin le procureur de la République de Saint-Malo, Alexandre de Bosschere.

"Le corps de l'enfant a été retrouvé par un gendarme qui effectuait une sonde dans le terrain de la propriété", a-t-il indiqué à la presse en précisant qu'un médecin légiste se trouvait sur place pour effectuer les premières constatations. L'enfant a été retrouvé dans un endroit qui avait été fouillé à plusieurs reprises, dans une fosse septique qu'un gendarme explorait une nouvelle fois avec un râteau, a indiqué le procureur qui venait de rencontrer la famille Coste dans sa maison de vacances.

La fosse qui avait déjà été inspectée était couverte quand le gendarme l'a explorée et les enquêteurs se demandent comment l'enfant a pu tomber dedans, selon des informations recueillies par l'AFP sur place. Le petit garçon portait les habits signalés au moment de sa disparition, un body blanc, un short rayé blanc et vert et des chaussures bleu marine, a précisé le procureur. Le ballon avec lequel il jouait n'a pas été retrouvé.

Deux nuits et un jour de recherches


Le petit Nicodème était arrivé de la région parisienne vendredi avec ses parents et ses trois frères et soeurs dans la villa de ses grands-parents, située sur une rive de l'estuaire de la Rance, près du village de Pleurtuit. L'enfant qui jouait dans le jardin a échappé à la surveillance des adultes dans l'après-midi de samedi. Ses parents et grands-parents l'ont cherché partout dans la maison et autour de la propriété avant d'alerter les gendarmes. Durant deux nuits et un jour de recherches, quelque 120 gendarmes appuyés par des chiens ont ratissé le moindre pouce de terrain dans l'espoir de retrouver l'enfant. Des dizaines de volontaires ont participé aux recherches et des renforts ont été envoyés lundi matin des départements voisins.

La rivière qui se trouve en contrebas de la villa avait été inspectée par des plongeurs dimanche. Le moindre puits, fossé et trou d'eau a été exploré dans les environs pendant de longues heures de recherche. Toute la nuit, les gendarmes sont restés sur le secteur et la population a participé aux recherches jusque tard dans la soirée. Lundi matin, les gendarmes ratissaient encore le terrain dans l'espoir de trouver un indice et de découvrir l'enfant vivant. Les champs de maïs et d'herbe qui entourent la maison de vacances ont été fauchés à la demande des enquêteurs. La section de recherches de la gendarmerie de Rennes et le groupement de gendarmerie d'Ille-et-Vilaine ont été chargés de l'affaire, avec un PC de crise installé au Minihic-sur-Rance, une commune avoisinante. Une enquête judiciaire pour "disparition inquiétante" avait été ouverte, mais le plan alerte enlèvement n'avait pas été déclenché.



Le Point
Lundi 5 Juillet 2010 - 12:41





Nouveau commentaire :
Twitter