Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le père d'un militaire tué : "Un monstre qui fait du tort à sa communauté"


Mercredi 21 Mars 2012 modifié le Mercredi 21 Mars 2012 - 09:32

Le père d'Abel Chenouf, un des militaires tué à Montauban, s'est dit soulagé au micro de RTL. Il ne parle pas de colère. Ce sentiment ne ramènerait aucune des personnes tuées selon lui. Son fils allait être papa au mois de mai.
"Ce qui m'intéresse, c'est ce qui va dire, ce monstre, cet assassin. Je ne prends pas de pincettes. C'est un assassin. Le plus grand tort, ce n'est pas à moi qu'il va le faire. Nous il nous a déjà achevés. Ni à sa mère, ni à la famille de sa femme, mais à sa communauté."




Le père d'un militaire tué : "Un monstre qui fait du tort à sa communauté"
Extraits :

"Le mettre sur la place publique, le lyncher, le bruler, ne servirait à rien. Ça me ramènera mon fils ? Ça ramènera les 3 petites et leur papa qui sont morts ? Ça ramènera les deux autres camarades ? Ça réveillera le quatrième qui est dans le coma ? Ils font ce qu'ils veulent avec sur le point de vue judiciaire. Qu'il ait 30 ans, qu'il ait 3 jours. Je m'en fous"

"Maintenant j'apprends que c'est Al-Qaïda, qu'est-ce qu'il a affaire mon fils avec Al-Qaïda ? C'est un gamin de 25 ans qui aimait l'OM, qui aimait le foot".

"Tous les jours, il comptait les semaines. Papa encore une semaine de moins et bientôt je serai comme toi. Je serai ton égal, je serai papa. Il attendait un petit garçon au mois de mai".

"Ce qui m'intéresse, c'est ce qui va dire, ce monstre, cet assassin. Je ne prends pas de pincettes. C'est un assassin. Le plus grand tort, ce n'est pas à moi qu'il va le faire. Nous il nous a déjà achevés. Ni à sa mère, ni à la famille de sa femme, mais à sa communauté."


Mercredi 21 Mars 2012 - 09:29





Nouveau commentaire :
Twitter