Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le passager du ferry Tanger-Sète porté disparu est un marocain de nationalité française


Mardi 3 Janvier 2012 modifié le Mercredi 4 Janvier 2012 - 22:15




Le passager du ferry Tanger-Sète porté disparu est un marocain de nationalité française
Le passager d'un ferry assurant la liaison Tanger-Sète (sud de la France) porté disparu depuis samedi dernier alors que le bateau était au large des côtes françaises, est un marocain de nationalité française, a-t-on appris mardi de source consulaire.

Il s'agit de Mustapha N. (33 ans), originaire de Sidi Smail (El Jadida) qui effectuait la traversée retour en compagnie de son père avec qui il réside en Haute Corse (île française en Méditerranée), a précisé la même source.

Les enquêteurs soupçonnent que la victime est passée "par dessus bord" pour des raisons non encore élucidées, alors que le ferry s'approchait de son port de destination.

Samedi matin, le père, s'apercevant que son fils était introuvable dans sa cabine et dans les parties communes du ferry, a alerté le commandant de bord alors que le bateau était au large de Cap d'Agde (sud de la France).

Après des recherches infructueuses à bord du navire, la commandant a alerté les autorités maritimes françaises dès son arrivée au port de Sète, le même jour vers midi.

Le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage en Mer (CROSS-Med) a engagé des recherches ayant mobilisé un avion Falcon, un hélicoptère et des moyens nautiques.

Mais cet important dispositif n'a pas permis de retrouver l'homme disparu et faute d'élément nouveau, le CROSS Med a demandé l'arrêt des recherches à 19 heures.

A l'arrivée du ferry à Sète, le père, Bouchaïb N., était dans état de choc et a pu a être assisté par le Consulat général du Maroc à Montpellier, dont dépend la ville portuaire française, avant de reprendre le voyage vers son domicile en Haute Corse.

Selon une source proche de l'enquête, le jeune Mustapha était suivi depuis 2004 pour une "dépression" nerveuse mais son état ne suscitait "pas de souci majeur".




Mardi 3 Janvier 2012 - 23:03

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter