Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le parti algérien RCD qualifie de "liberticides" les projets de lois adoptés dans le cadre des réformes en Algérie


Vendredi 4 Novembre 2011 modifié le Vendredi 4 Novembre 2011 - 13:45

Le parti algérien le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD-opposition) a qualifié de "liberticides" les projets de lois adoptés par l'Assemblée populaire nationale (APN-chambre basse du parlement algérien), dénonçant "le discrédit et le déphasage d'une institution aux antipodes des mutations" qui s'opèrent dans la région.




Le parti algérien RCD qualifie de "liberticides" les projets de lois adoptés dans le cadre des réformes en Algérie
"Les projets de lois sur le régime électoral, la représentation des femmes dans les assemblées, les cas d'incompatibilité avec le mandat parlementaire et la loi de finances 2012 que digèrera l'APN vérifiera le discrédit et le déphasage d'une institution aux antipodes des mutations et mouvements de libération des peuples que connaissent les pays voisins" allusion faite à la Tunisie et la Libye, a affirmé le parti dans un communiqué publié vendredi.

Le parti, qui réitère avoir toujours milité pour l'émancipation de la femme algérienne, "dénonce cette énième manipulation du pouvoir qui feint de défendre la parité tout en condamnant la femme algérienne par le code de la famille le plus archaïque de l'Afrique du nord".

Le projet de loi sur les cas d'incompatibilité avec le mandat parlementaire, adopté par l'APN, "instituera un autre artifice qui achèvera de disqualifier une assemblée rongée par l'affairisme et le clientélisme, alors que le projet de loi portant régime électoral viendra entériner un cafouillage pour perpétuer la fraude et la mainmise d'une administration et d'une justice aux ordres en l'absence d'une surveillance internationale massive et qualifiée des scrutins", déplore le RCD qui compte 19 députés et deux sénateurs.

Pour le projet de loi de finances 2012, fait remarquer le parti, "la logique rentière domine la gestion de la richesse nationale et conforte la règle fondatrice du système algérien qui affecte l'essentiel des dépenses aux fonctions de pouvoir au détriment de la relance économique".

Le parti de l'opposition affirme que ses parlementaires "continueront d'honorer leur mandat au quotidien par un engagement sur le terrain aux côtés de leurs concitoyens".

Jeudi, l'APN a adopté les projets de lois sur le régime électoral, la représentation des femmes dans les assemblées et les cas d'incompatibilité avec le mandat parlementaire qui sont inscrits dans le cadre des réformes annoncées la mi-avril dernier par l'Algérie. "Encore une fois, ce sont les mêmes +représentants+ qui ont accepté de valider un coup d'Etat constitutionnel en novembre 2008 qui avaleront les projets de loi liberticides qui lui sont soumis", ajoute le RCD dans son communiqué.

Le vote du projet de loi organique relative au régime électoral a été marqué par l'abstention des députés du Mouvement de la société pour la paix (MSP, membre de l'alliance présidentielle), alors que ceux du Parti des travailleurs (PT), du Front national algérien (FNA) et du mouvements El Islah ainsi que les dissidents du MSP ont voté contre.

Pour ce qui est du vote du projet de loi organique définissant les cas d'incompatibilité avec le mandat parlementaire, les députés du Mouvement de la société pour la paix (MSP) et du Parti des travailleurs (PT) se sont abstenus. Les députés dissidents du MSP ont voté "non" alors que ceux du Front national algérien (FNA) et du Mouvement Nahda ont quitté la salle avant le vote.

Concernant, la représentation des femmes dans les assemblées, le vote sur le principe de graduation des taux de candidature féminine aux assemblées élues entre 20 à 50 % a été marqué par le " Non " du parti Ennahda et le Front national algérien (FNA), alors que les députés du Mouvement de la société pour la paix (MSP) et le parti des travailleurs se sont abstenus.

A rappeler que l'alliance présidentielle est composée des partis le Front de libération nationale (FLN), le Rassemblement national démocratique (RND) et le MSP.






Vendredi 4 Novembre 2011 - 13:28

Atlasinfo avec MAP





1.Posté par Tahar le 05/11/2011 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Said Sadi toujours à la tête du parti RCD et il parle de démocratie.
Votez les présidents de parti et faite de l'opposition.
Valable pour tout les autres partis.

Nouveau commentaire :
Twitter