Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le partenariat avec le Maroc a une valeur fondamentale (Victor Bostinaru)


Mercredi 10 Février 2016 modifié le Mercredi 10 Février 2016 - 22:13




Le partenariat avec le Maroc a une valeur fondamentale (Victor Bostinaru)
Le Groupe des Socialistes et des Démocrates (S&D), deuxième force politique au Parlement européen, a souligné l'importance de renforcer les liens entre l'Union européenne (UE) et le Maroc face à la crise migratoire et à la menace terroriste.

''Pour le Groupe S&D au Parlement européen, le partenariat avec le Maroc a une valeur fondamentale'', a affirmé, mercredi, son vice-président Victor Bostinaru, dans un communiqué à l'issue de sa visite au Maroc (8 et 9 février).

La politique européenne de voisinage révisée pour laquelle le Maroc a eu une participation active, est l'occasion de donner un nouvel élan à ce partenariat et de renforcer la coopération à tous les niveaux politique, social et économique, a souligné M. Bostinaru.

L'eurodéputé roumain a en outre mis l'accent sur l'importance qu'accordent les Socialistes Démocrates au Parlement européen aux relations de l'UE avec le Maroc, 'un partenaire qui joue un rôle stabilisateur dans la région, notamment dans le contexte de la crise libyenne''. Il est nécessaire de continuer à dialoguer de manière franche et ouverte avec tous les interlocuteurs institutionnels et politiques sur des sujets d'intérêts communs tels que l'Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA), le partenariat pour la mobilité et la facilitation de l'octroi de visas, a-t-il insisté.

M. Bostinaru a également souligné l'impératif pour le Maroc et l'UE de trouver des réponses et des solutions aux défis communs telles que la crise migratoire, la prévention de la radicalisation des jeunes et les questions de sécurité. Le processus de réformes et les avancées enregistrées par le Maroc en matière de consolidation de la démocratie doivent se poursuivre, a-t-il dit, ajoutant que son groupe encourage ce processus.

Lors de son déplacement au Maroc, M. Bostinaru s'est entretenu avec le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, les Vice-présidents de la Chambre de représentants et de la Chambre des conseillers respectivement Chafiq Rachadi et Amid Kouskous et a eu des rencontres avec les présidents des groupes parlementaires, ainsi qu'avec le président du Conseil National des Droits de l'Homme, et des représentants de la société civile.
Mercredi 10 Février 2016 - 14:07





Nouveau commentaire :
Twitter