Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le parlement grec va reconnaître l'Etat palestinien indépendant en décembre


Vendredi 27 Novembre 2015 modifié le Vendredi 27 Novembre 2015 - 11:04

Le parlement grec tiendra en décembre une séance spéciale au cours de laquelle les députés grecs devraient reconnaître l'Etat palestinien indépendant, et ce en présence du président de l'Autorité nationale palestinienne, Mahmoud Abbas, a indiqué jeudi l'agence de presse grecque officielle.




Selon l'agence ANA, le Premier ministre grec, Alexis Tsipras a, lors de sa rencontre avec M. Abbas ce jeudi à Ramallah, réaffirmé le soutient constant d'Athènes à la création d'un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 avec pour capîtale Al -Qods Est.

M. Tsipras a également renouvelé son invitation au président palestinien pour effectuer une visite à Athènes le 21 décembre, rapporte la même source, ajoutant qu'il est prévu que le parlement grec tienne une séance spéciale pour annoncer sa reconnaissance de l'Etat palestinien.

Lors de cette rencontre, M. Tsipras a souligné que la Grèce est préoccupée par la politique de colonisation d'Israël au détriment des droits du peuple palestinien ainsi que par l'absence d'un processus politique avec des objectifs clairs visant le règlement de la question palestinienne.

Il a ajouté que le non règlement de la question palestinienne est l'une des causes derrière l'absence de la stabilité et la recrudescence des conflits dans la région, notant que face à cette situation, il est nécessaire de prendre des initiatives audacieuses et de soutenir les différentes intiatives internationales.

Le Premier ministre grec a réaffirmé aussi le soutien de la Grèce à l'Autorité nationale palestinienne lors des différents forums internationaux et au sein des organisations et instances internationales, dont les Nations Unies et l'Union européenne, pour parvenir à un réglement du conflit israélo-palestinien sur la base d'une solution à deux Etats devant conduire à la création d'un Etat palestinien indépendant sur la base des frontières de 1967 avec pour capitale Al -Qods Est.

Il a souligné que "la position de la Grèce sur la question palestinienne est une position de principe, indépendamment de l'évolution de nos relations bilatérales avec Israël".

M. Tsipras a également rencontré le Premier ministre israélien et le Patriarche Theophilos III d'Al Qods.
Vendredi 27 Novembre 2015 - 11:03





Nouveau commentaire :
Twitter