Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le pape nomme une commission sur les femmes diacres dans un geste d'ouverture


Mardi 2 Août 2016 modifié le Mardi 2 Août 2016 - 14:57




Le pape François a nommé mardi une commission d'étude sur le rôle des femmes diacres au début du christianisme, dans une démarche d'ouverture potentiellement historique sur la place des femmes dans l'Eglise catholique.

Les diacres catholiques sont des hommes ordonnés pour prononcer le sermon à la messe, célébrer baptêmes, mariages et funérailles, mais qui ne peuvent pas dire la messe: il faut un prêtre pour l'eucharistie, de même que pour la confession.

La commission, composée de 13 membres dont six femmes, est chargée selon le Vatican d'examiner le rôle des femmes qui ont occupé ces fonctions aux "premiers temps de l'Eglise", même si certains en attendent aussi des recommandations sur la manière de donner plus de responsabilités aux femmes aujourd'hui.

Interrogé le 12 mai sur le diaconat des femmes lors d'une rencontre avec des supérieures générales de congrégations de religieuses, le pontife argentin s'était déclaré favorable à l'institution d'une commission d'étude.

La petite phrase avait fait vivement réagir dans l'Eglise, où l'accès des femmes aux responsabilités reste un sujet explosif.

"Je pense qu'il va y avoir maintenant un débat féroce. Sur ce sujet, l'Eglise est divisée en deux", avait prévenu le cardinal Walter Kasper, un théologien allemand, proche du pape.

Mais dans l'avion qui le ramenait d'Arménie fin juin, le pape avait cherché à apaiser les esprits en assurant que les médias avaient déformé sa pensée en évoquant un possible accès des femmes au diaconat sous sa forme actuelle.

Ce n'est "pas la vérité", avait-il insisté.

"Après une prière intense et une mûre réflexion, sa Sainteté a décidé d'instituer la commission d'étude sur le diaconat des femmes", a annoncé mardi le Vatican dans un communiqué avant de publier la liste des membres.

Avec AFP
Mardi 2 Août 2016 - 14:57





Nouveau commentaire :
Twitter