Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le pape François reçoit pour la première fois le chef des intégristes lefebvristes


Lundi 4 Avril 2016 modifié le Mardi 5 Avril 2016 - 03:37

Le pape François a rencontré samedi pour la première fois au Vatican Mgr Bernard Fellay, supérieur des intégristes de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX), a annoncé lundi un porte-parole du Vatican.




Le pape François reçoit pour la première fois le chef des intégristes lefebvristes
Greg Burke n'a pas dévoilé la teneur de la rencontre de 40 minutes qui, selon un communiqué de la FSSPX, s'est déroulée "dans un climat cordial".

Le pape "avait souhaité une rencontre privée et informelle, sans le caractère officiel d'une audience", a précisé la FSSPX. "Il a été décidé que les échanges se poursuivraient".

Hostile à la modernisation entreprise depuis le concile Vatican II (1962/65), la communauté traditionaliste fondée par Mgr Marcel Lefebvre a rompu avec l'Eglise en 1988, et les efforts de rapprochement entrepris sous le pontificat de Benoît XVI n'ont pas abouti.

Selon le quotidien italien Il Foglio, la rencontre de samedi a été une étape vers la reconnaissance de la FSSPX sous la forme d'une "prélature personnelle", un statut qui lui laisse son propre clergé, sans être lié à un diocèse, comme c'est le cas de l'Opus Dei.

"Il n'a pas été directement question du statut canonique de la Fraternité, François et Mgr Fellay considérant qu'il faut poursuivre ces échanges sans précipitation", a cependant assuré la FSSPX.

"Une rencontre très constructive qui représente un pas supplémentaire sur le chemin de la réconciliation", a résumé à l'agence I.Media Mgr Guido Pozzo, secrétaire de la commission vaticane chargée des relations avec les intégristes, qui "continue son travail pour clarifier des questions doctrinales et disciplinaires".

Mgr Fellay a plusieurs fois attaqué avec virulence le nouveau cours du Vatican -- sans toutefois viser directement le pape François -- dénonçant une trop grande bienveillance à l'égard d'un monde contemporain que les intégristes considèrent comme habité par le mal.

En septembre, la FSSPX a cependant salué un "geste paternel" quand François a annoncé que la confession auprès de prêtres intégristes pendant le Jubilé de la miséricorde permettrait de recevoir une "absolution valide".

La FSSPX compte 600 prêtres dans le monde, dont 150 en France.

"Cette année jubilaire n'exclut personne", avait fait valoir François, en disant espérer "des solutions dans un avenir proche" afin de "retrouver une pleine communion" avec la Fraternité.

Dans un entretien publié récemment sur le site de la FSSPX, Mgr Fellay a révélé avoir reçu en juillet 2015 une "nouvelle proposition (...) pour arriver à cette régularisation canonique".

"Je ne serais pas étonné que le pape nous considère comme une de ces périphéries auxquelles il donne manifestement sa préférence", expliquait Mgr Fellay en évoquant malgré tout une "méfiance" réciproque.

La rencontre s'inscrit aussi dans la volonté du pape de construire des ponts avec toutes les tendances du catholicisme, des plus conservateurs aux plus progressistes. Il avait ainsi rencontré l'évêque progressiste français Jacques Gaillot en septembre 2015.
Lundi 4 Avril 2016 - 20:10

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter