Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le pape François apporte "consolation" aux catholiques géorgiens


Samedi 1 Octobre 2016 modifié le Samedi 1 Octobre 2016 - 18:24

Le pape François a dit samedi apporter "consolation" à la petite communauté catholique géorgienne, lors d'une messe en plein air dans un grand stade de Tbilissi, au deuxième jour de son séjour dans le Caucase.




"La consolation dont nous avons besoin, au milieu des événements tumultueux de la vie, est vraiment la présence de Dieu dans notre coeur", a lancé le pape argentin devant une foule clairsemée mais fervente, rassemblée dans le stade Meskhi de Tbilissi, sous un beau soleil d'automone.

"Sa visite est une grande joie pour nous, la petite communauté catholique de Géorgie", a dit à l'AFP Girogi Germanozashvili, catholique de 23 ans. La communauté catholique, très minoritaire en Géorgie, un des plus anciens pays chrétiens aujourd'hui orthodoxe à 85%, se sent parfois à l'étroit, ou en butte à l'hostilité de certains orthodoxes.

Quelques dizaines de manifestants s'étaient d'ailleurs rassemblés vendredi devant l'aéroport de la capitale géorgienne pour exprimer leur opposition à la visite du chef de l'église catholique en terre orthodoxe.

"Cette journée est très importante pour les Géorgiens, quelque soit leur origine", a assuré à l'AFP Manana Itonishvili, 56 ans, professeure d'histoire de l'art. "Je suis venue entendre cette messe en tant qu'orthodoxe pour exprimer ma gratitude envers le pape", a-t-elle ajouté.

La délégation officielle orthodoxe a toutefois décliné l'invitation qui lui avait été faite de participer à cette messe, signe des tensions qui existent toujours entre les deux communautés.

Le pape François a d'ailleurs remercié les "fidèles" de l'église orthodoxe présents au stade et non les "représentants" de cette église comme cela était prévu à l'origine.

"Il était clair depuis le début que les représentants de l'église (orthodoxe) de Géorgie n'assisteraient pas à la messe. Depuis 1054 (date du schisme entre catholiques et orthodoxes) il n'y a pas de liturgie commune entre les églises catholique et orthodoxe", a expliqué à l'AFP une porte-parole de l'église orthodoxe de Géorgie, Nato Asatiani. Mais, a-t-elle ajouté, "il faut aussi souligner que cette visite du pape François renforcera encore davantage les relations entre nos deux églises".

Le chef de l'église orthodoxe géorgienne, le catholicos patriarche de toute la Géorgie, Elie II, avait également assuré vendredi devant le pape François, que sa visite contribuerait à renforcer les liens entre les deux églises chrétiennes.

Avec AFP
Samedi 1 Octobre 2016 - 13:20





Nouveau commentaire :
Twitter