Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le nouveau parc d'attraction "Palooza Land" de Marrakech, un voyage dans le monde préhistorique des dinosaures


Mercredi 23 Décembre 2015 modifié le Mercredi 23 Décembre 2015 - 21:46

Le premier parc d'attraction à thème de Marrakech "Palooza Land", dont l'ouverture au grand public est prévue mercredi, promet de plonger ses visiteurs dans le monde préhistorique des dinosaures.




Situé sur un emplacement stratégique à l'entrée de la ville ocre, ce parc d'attraction d'un tout nouveau genre s'étend sur une superficie de 24.000 m² et abrite quatre univers : Loisirs et manèges, Dinosaures, Espace aquatique et Créatures fantastiques.

Ce projet ambitieux cible une clientèle familiale avec des tarifs attractifs et propose des infrastructures répondant aux standards internationaux et adaptées pour les personnes à besoins spécifiques, le tout dans une ambiance magique pour le plus grand plaisir des amoureux des sensations fortes.

Et il y a de quoi. Le parc propose plus de 30 attractions pour les adultes, jeunes et moins jeunes, ainsi qu'un jardin où le visiteur pourra découvrir une trentaine d'espèces de dinosaures animés grâce à une technologie de scénographie de pointe "Les animatronics", dont la réalisation a été assurée par des experts de renommée internationale.

L'univers des créatures fantastiques, quant à lui, met en scène un microcosme où se mêlent papillons, fleurs et arbres géants. L'espace est surplombé par une tour de 20 mètres de hauteur offrant une vue imprenable sur tout Marrakech.

Le monde aquatique inclut une vaste piscine familiale d'une capacité de 350 visiteurs, deux autres bassins aménagés avec toboggans et des jets d'eau pour les enfants, ainsi qu'une piscine panoramique, de quoi se relaxer pendant les journées les plus chaudes.

Palooza Land comprend également un amphithéâtre d'une capacité de 500 places qui accueillera aussi bien des spectacles internes que des évènements professionnels, outre des espaces de restauration.

Le marché marocain des parcs d'attractions s'est fortement développé au cours de la dernière décennie. Cependant, ces structures restent concentrées sur l'axe Casablanca-Rabat et disposent de capacités d'accueil limitées, indique-t-on dans un document distribué à la presse à l'occasion d'une visite organisée à ce site à la veille de son ouverture.

A Marrakech, l'industrie des loisirs est estimée à 1,4 milliard de dirhams. D'après Otman Benabdeljelil, président de Parthenon Holding, gestionnaire du projet, ce site, dont les travaux ont duré deux ans, devrait permettre d'enrichir l'offre de divertissement de Marrakech, jusque-là "quasi absente", et constituer l'un des nouveaux pôles d'attraction de la ville ocre.

"Le choix s'est porté sur Marrakech car naturellement c'est une ville touristique. L'idée était aussi de chercher un terrain à proximité des montagnes ou dans des zones rocheuses, en harmonie avec le thème préhistorique des dinosaures", a expliqué M. Benabdeljelil, dans une déclaration à la presse à cette occasion. Concernant les retombées professionnelles, il a estimé que ce parc, qui a nécessité un investissement de 70 millions de dirhams, devrait accueillir près de 500.000 visiteurs et générer environ 50 emplois directs et plus de 70 emplois indirects chaque année.
Mercredi 23 Décembre 2015 - 09:30





Nouveau commentaire :
Twitter