Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le modèle marocain dans le champ religieux fondé sur le juste milieu et lutte contre l'extrémisme (A.Toufiq)


Lundi 24 Septembre 2012 modifié le Mardi 25 Septembre 2012 - 07:51




Le modèle marocain dans le champ religieux fondé sur le juste milieu et lutte contre l'extrémisme (A.Toufiq)
Le modèle marocain dans le champ religieux est fondé sur les principes du juste milieu, de modération et de lutte contre l'exagération et l'extrémisme, et répond ainsi aux besoins spirituels de la Nation, a indiqué, lundi à Nouakchott, le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq.

Intervenant lors d'une rencontre des ministres des affaires religieuses des pays de l'Union du Maghreb arabe (UMA) sous le thème "L'islam sunnite modéré et son rô le dans la protection de la culture et de la pensée des sociétés maghrébines", M. Toufiq a affirmé que le modèle marocain a été établi sur des constantes consacrées par la nouvelle Constitution, dont l'institution de Imarat Al Mouminine qui constitue une référence pour la Oumma dans le domaine religieux, et le rô le des oulémas, dont la représentativité a été renforcée dans différentes institutions de l'Etat.

Le ministre a mis en relief l'intérêt particulier accordée par l'Etat au champ religieux, estimant que sa qualification figure parmi les grands chantiers de réforme initiés par le Royaume.

De même, il a mis l'accent sur le rô le des Oulémas consistant à éclairer l'opinion publique, orienter et encadrer les imams des mosquées et combattre toutes formes d'exagération et d'extrémisme.

M. Toufiq a également insisté sur l'importance de répandre les principes religieux, rénover le discours religieux et mettre à niveau l'enseignement dans les établissements authentiques en l'intégrant dans le système de l'éducation et de la formation.

Pour sa part, le secrétaire général de l'UMA, Habib Benyahia, a indiqué que le rite malikite prédomine dans les pays du Maghreb et la croyance suivie est l'acharisme, soulignant la nécessité de préserver et de consolider les fondements et les bases de cette unité.

De leur cô té, les ministres des affaires islamiques de la Libye, de l'Algérie et de la Mauritanie ont présenté l'expérience de leurs pays et les approches qu'ils ont adoptées dans la lutte contre l'exagération et l'intégrisme, appelant à favoriser les contacts entre leurs peuples et établir une stratégie efficace de nature à prémunir les sociétés maghrébines contre les idées destructives et dévoyées.



Lundi 24 Septembre 2012 - 23:37





Nouveau commentaire :
Twitter