Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le ministre syrien de la Défense en Iran pour renforcer la coopération


Mardi 28 Avril 2015 modifié le Mardi 28 Avril 2015 - 12:01




Le ministre syrien de la Défense, le général Fahd el-Freij, a entamé mardi une visite officielle en Iran axée sur le renforcement de la coopération entre les armées syrienne et iranienne, a annoncé l'agence officielle syrienne Sana.

Cette visite en Iran, principal allié régional militaire et financier de la Syrie, intervient alors que le régime de Bachar al-Assad a subi récemment plusieurs revers militaires importants face aux combattants de l'opposition.

Durant cette visite de deux jours, le général Freij doit discuter avec son homologue iranien et des responsables militaires iraniens du "renforcement de la coordination et de la coopération entre les deux armées amies, face au terrorisme et aux défis communs", selon Sana.

Dans la phraséologie du régime, le mot "terroristes" désigne les rebelles sans distinction d'appartenance.

En quatre ans, depuis 2011, le conflit en Syrie a fait plus de 220.000 morts et contraint 11,2 millions de personnes à quitter leur foyer.

La crise avait débuté par des manifestations pacifiques réclamant des changements démocratiques. L'implication en 2013 des groupes jihadistes a rendu ce conflit encore plus complexe.

Il y a une semaine, le président Assad avait affirmé avoir invité dans son pays le mouvement chiite libanais Hezbollah pour prendre part aux affrontements contre les rebelles, mais démenti que des troupes iraniennes combattaient sur le sol syrien.

"Nous avons invité le Hezbollah, mais pas les Iraniens. Il n'y a pas de troupes iraniennes en Syrie et ils n'ont envoyé aucune force", avait-il dit.

"Des commandants et des officiers (iraniens) vont et viennent entre les deux pays conformément à la coopération existant entre nous depuis bien longtemps. C'est différent de participer aux combats", avait-t-il ajouté.

Mardi 28 Avril 2015 - 12:01

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter