Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le mariage du Prince William, des noces qui tiennent toute une nation en haleine


Mardi 19 Avril 2011 modifié le Mardi 19 Avril 2011 - 14:17

A l'approche des cérémonies de mariage du Prince William, fils ainé du Prince Charles de Galles et deuxième dans l'ordre de succession au Trône anglais, et Kate Middleton, les commentaires vont bon train au sujet de ces noces qui tiennent toute une nation en haleine.




Le Prince William et Kate Middleton
Le Prince William et Kate Middleton
La presse écrite et audiovisuelle n'a pas cessé depuis l'annonce de la date des cérémonies, fixée pour le 29 avril, de publier des articles d'analyse, des documentaires et des reportages sur ce mariage, reflétant le grand intérêt qu'accorde le peuple britannique à cet événement phare dans l'histoire de la dynastie des Windsor.

+Des noces modernes dans le respect de la pure tradition anglicane+.

Les deux mariés, tous deux âgés de moins de 30 ans, auront droit conformément à leur souhait, à un mariage moderne, tout en respectant les pures traditions anglicanes.

Les organisateurs des cérémonies ont déjà donné le ton avec la publication d'informations relatives aux deux jeunes mariés sur les sites sociaux de Twitter et Facebook et la mise en ligne d'un site internet consacré exclusivement à l'évènement, reflétant le nouveau visage de la Royauté britannique.

Ce vent de fraicheur se traduit également par le profil très varié des personnes invitées aux festivités. On y trouve des hommes des mondes des arts, notamment de la musique moderne, et des stars du sport.

La famille Royale britannique a néanmoins pris le soin de souligner, dans les premiers détails publiés sur les cérémonies, que les festivités débuteront, comme le veut la tradition, à l'abbaye de Westminster, jouxtant le siège du parlement au centre de Londres.

L'alliance entre le Prince William et Kate Middleton sera scellée, selon la pure coutume anglicane, par le Dr. Rowan Williams, archevêque de Canterbury, le primat de l'église anglicane ayant toujours présidé aux unions royales.

Une fois mariés, le Prince William et Kate, qui se sont rencontrés en 2001 à l'université écossaise de Saint-Andrews, prendront place dans un carrosse fermé et traverseront Londres, comme Charles et Diana il y a trente ans.

Le cortège passera devant le Parlement, le quartier général du gouvernement au Whitehall et le Mall, la grande avenue menant au Palais de Buckingham, résidence officielle de la reine Elisabeth II à Londres.

Au Buckingham palace, les époux seront accueillis par la reine Elizabeth II, qui donnera une réception en leur honneur, en présence de plusieurs personnalités de marque venant de plusieurs pays.

+Le Westminster Abbeye: lieu traditionnel des noces royales+.

En scellant leur union au Westminster Abbeye, le Prince William et Kate Middleton se joindront ainsi à une longue liste de membres de familles royales britanniques ayant consacré leurs alliances sous les célèbres arches dorées de l'abbaye londonienne.

L'abbaye, officiellement connue sous le nom de la Collégiale de Saint-Pierre, a été l'église de couronnement depuis 1066 lorsque Guillaume le Conquérant est devenu le premier souverain à être intronisé dans son enceinte.

En Juin 1953, l'abbaye a vu son premier couronnement télévisée, celui de la reine Elizabeth II, grand-mère du Prince William.

+ Un mariage "bon pour l'économie" +.

Nombreuses sont les voix qui se sont élevées en Grande-Bretagne, depuis l'annonce du mariage du Prince, pour mettre en garde contre les dépenses excessives en raison de la crise économique que traverse le pays.





Le mariage du Prince William, des noces qui tiennent toute une nation en haleine
Des analyses publiées par la presse avaient avancé que l'économie britannique pourrait subir des pertes de l'ordre de 6 milliards de livres Sterling en raison de la réduction des heures de travail durant les festivités. Or, d'autres analyses ont souligné que l'économie britannique devra bénéficier du mariage, en particulier au niveau du secteur du tourisme qui devra connaitre d'importantes hausses à cette occasion.

D'après les analystes, le mariage tant attendu suscitera l'intérêt des Britanniques mais également de nombreux visiteurs étrangers. Ils rappellent que la Monarchie figure parmi les plus grandes attractions des touristes étrangers, qui viennent visiter les divers châteaux et palais royaux du Royaume-Uni.

+Visit Britain+, ou l'office britannique du tourisme, a indiqué, dans une récente étude, que le tourisme connaitra un boom remarquable en 2011 et en 2012, en raison du mariage du Prince William, du jubilé de diamant de la reine et des jeux olympiques de Londres.

Selon l'office, les palais royaux et autres monuments et attractions touristiques liés à la monarchie britannique ont drainé des recettes de l'ordre de 500 millions de livres Sterling en 2010.

Les touristes venant des pays émergents comme le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et la Russie, font montre d'un intérêt particulier à ces monuments, indique Mark Di-Toro, responsable de +Visit Britain+. Les touristes européens dépensent en moyenne 400 livres Sterling sur les visites aux sites monarchiques, contre une moyenne de 1.500 livres pour les visiteurs venant des pays du Moyen-Orient, indique l'office.

Le mariage du Prince William devra, par ailleurs, attirer une nouvelle génération de touristes, indique Di-Toro. "William et Kate ouvriront le Royaume-Uni à une génération de visiteurs plus enthousiastes et plus jeunes", indique-t-il.

A cet engouement touristique s'ajoutent les souvenirs de cet événement historique déjà mis en vente à travers le Royaume-Uni, en particulier les mugs, les assiettes et autres porte-clés à l'effigie des futurs mariés. Les ventes de ces articles devront rapporter, selon certaines analyses, près de 20 millions de livres Sterling.


.+Engouement médiatique hors-pair+.

Par ailleurs, cette union considérée comme l'événement le plus important que le Royaume-Uni ait connu durant les dernières années, suscite un engouement sans égal de la part des médias internationaux.

Les grandes chaines internationales seront fortement représentées lors de cet événement, qui marque un tournant dans l'histoire de la monarchie britannique.

Les médias britanniques estiment que plus d'un milliards de téléspectateurs devront suivre le mariage du Prince, contre 750 millions pour le mariage de ces parents, le Prince Charles de Galles et la Princesse Diana il y une trentaine d'années.



Mardi 19 Avril 2011 - 14:03

Atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter