Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le luxueux séjour de Rama Yade en Afrique du Sud (Le Figaro)


Mardi 15 Juin 2010 modifié le Mardi 15 Juin 2010 - 18:59

Selon Le Canard Enchaîné, une suite à 667 euros la nuit était réservée à Georgetown pour la secrétaire d'Etat aux Sports. Celle-ci avait suscité la polémique en critiquant «le clinquant» de l'hôtel de l'équipe de France.




Le luxueux séjour de Rama Yade en Afrique du Sud (Le Figaro)
Tel est pris qui croyait prendre. Quelques jours après avoir critiqué le «clinquant» de l'hôtel des Bleus en Afrique du Sud et «appelé les instances du football à la décence en temps de crise», Rama Yade risque à nouveau d'essuyer une série de réprimandes. Dans son dernier numéro, le Canard enchaîné affirme que la chambre d'hôtel retenue pour le passage de la secrétaire d'Etat aux Sports était plus chère encore que celles des joueurs de l'équipe de France.

Selon l'hebdomadaire satirique, la benjamine du gouvernement devait passer deux nuits dans un hôtel cinq étoiles de Georgetown, où une «junior suite» à 667 euros par jour avait été réservée pour elle, et cinq autres chambres à 340 euros pour des membres de son cabinet. Après la vive polémique suscitée par ses propos concernant l'hôtel des Bleus - la Fédération française de football paie 589 euros la chambre double par joueur -, Rama Yade aurait voulu annuler la réservation. En vain, le ministère de la Santé ayant déjà payé la facture, et l'hôtel ne remboursant pas la somme déboursée.


Un séjour à 45.000 euros

Toujours selon le Canard enchaîné, la secrétaire d'Etat a finalement passé deux nuits dans la résidence du consul de France, et une troisième nuit dans une chambre d'hôte à 120 euros. Au total, l'hebdomadaire estime que le séjour en Afrique du Sud de la secrétaire d'Etat a coûté au minimum 45.000 euros, dont 37.000 euros en billets d'avion en classe affaire sur Air France pour elle et ses collaborateurs. Contacté par Lefigaro.fr, ni le secrétariat de Rama Yade ni celui de sa ministre de tutelle, Roselyne Bachelot, n'étaient immédiatement disposés à réagir à ces affirmations.

Dans un sondage réalisé la semaine dernière sur Lefigaro.fr, 76% des internautes estimaient que Rama Yade avait eu raison de critiquer le prix de l'hôtel des Bleus en Afrique du Sud. Mais ses critiques avaient valu à la plus populaire des membres du gouvernement de vives réprimandes, notamment de la part de François Fillon et de Nicolas Sarkozy.

(avec AFP)

Mardi 15 Juin 2010 - 18:56





Nouveau commentaire :
Twitter