Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le livre-évènement qui raconte Valérie, François et Ségolène


Lundi 27 Août 2012 modifié le Lundi 27 Août 2012 - 16:37

Entre deux feux est le livre d'Anna Cabana et Anne Rosencher sur les relations tumultueuses entre Valérie Trierweiler, François Hollande et Ségolène Royal. Il décrypte le bras de fer auquel se livrent la première dame et l'ancienne compagne, Ségolène Royal. Un livre qui s'annonce bouillant.




Le livre-évènement qui raconte Valérie, François et Ségolène
Le livre revoent sur la rivalité qui oppose Valérie Trierweiler et Ségolène Royal, l'ancienne compagne de François Hollande. La mésentente entre les deux femmes dure depuis une dizaine d'années maintenant, principalement à cause de Valérie Trierweiler, toujours jalouse de celle qu'elle considère comme sa rivale. "Le tweet n'est que le énième acte d'un drame dont les ressorts sont tendus depuis maintenant dix ans" explique Anna Cabana, interrogée par Le Journal du Dimanche. Elle ajoute : "Valérie Trierweiler a souffert dans l'ombre et dans la peur de Ségolène Royal, qui l'a menacée professionnellement – elle a cherché à la faire virer – et personnellement – jusqu'à 2007, Hollande flottait entre les deux femmes . Aujourd'hui, alors qu'elle a gagné, la soif de vengeance persiste. Le tweet n'est qu'un symptôme".

L'attitude de Valérie Trierweiler ne serait donc qu'un pur désir de vengeance. Mais cette manière d'agir est aussi le fait de François Hollande, qui selon Anna Cabana, oublie de montrer certaines choses à sa compagne : "Hollande est un homme qui masque ses émotions et qui n'est pas sécurisant pour une femme. Cécilia était valorisée par son mari qui cherchait sans cesse sa main en public. Hollande, c'est l'inverse", explique-t-elle. Et il semblerait que pour l'instant, aucune solution existe. A l’Élysée, on conseille à François Hollande d'épouser Valérie Trierweiler afin que cette dernière obtienne ce que sa rivale n'a jamais pu avoir. D'autres estiment que faire entrer Ségolène Royal au gouvernement est aussi une bonne idée, même si de nombreuses rumeurs estiment que la première dame ne laissera jamais l'ex de son compagnon avoir une place de choix au gouvernement. On n'a pas fini d'en entendre parler.

Lundi 27 Août 2012 - 16:15