Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le journaliste Bernard Mazières retrouvé mort à son domicile


Samedi 25 Décembre 2010 modifié le Dimanche 26 Décembre 2010 - 21:04

Un ancien journaliste du quotidien Le Parisien et de RMC, Bernard Mazières, a été retrouvé mort vendredi après-midi à son domicile dans le VIe arrondissement de Paris, après avoir été frappé avec un objet à la tête, a indiqué samedi Le Parisien sur son site internet.




Le journaliste Bernard Mazières retrouvé mort à son domicile
Âgé de 60 ans, l'homme a été retrouvé par sa femme de ménage à son domicile dans lequel il vivait seul. La mort pourrait remonter à jeudi dans la soirée. Si, "aucune trace d'effraction n'a été relevée", la police judiciaire de Paris a été saisie de l'enquête.

Bernard Mazières avait notamment travaillé à FR3 (aujourd'hui France 3) à Strasbourg avant de participer au lancement des radios libres en 1981, à Radio-Express lancée à l'époque par l'hebdomadaire éponyme. Il y avait ensuite rejoint le service politique avant un bref passage à Radio Monte-Carlo (RMC). Embauché au Parisien en 1997, il y restera jusqu'à sa retraite l'an dernier. Il y occupait alors le poste de rédacteur en chef adjoint, chargé de la politique.

D'anciens collègues, très émus et surpris des circonstances de son décès, l'ont décrit comme fin, cultivé, séducteur et bon vivant. "C'est incompréhensible", a dit Jacques Espérandieu, qui a travaillé avec lui au Parisien, ajoutant que "personne ne lui connaissait d'ennemis".

"Bernard était très chaleureux et très aimé, un vrai professionnel qui adorait la politique" a insisté Dominique de Montvalon, ancien directeur de la rédaction du Parisien. "Nous avons écrit ensemble des centaines d'articles et formions un tandem à la tête du service politique quand j'étais chef du service et qu'il était mon adjoint." Il était le fils d André Mazières, éditorialiste politique de la Charente Libre. Il avait co-signé en 2007 le "dictionnaire absurde de la droite".

Samedi 25 Décembre 2010 - 23:55





Nouveau commentaire :
Twitter