Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le grand mufti de Bosnie exhorte l'État islamique à la libérer l'otage britannique


Vendredi 5 Septembre 2014 modifié le Vendredi 5 Septembre 2014 - 21:59

Le grand mufti de Bosnie, pays européen majoritairement musulman, a exhorté vendredi l'État islamique (EI) à libérer l'otage britannique David Cawthorne Haines, récemment menacé d'exécution dans une vidéo diffusée par des jihadistes.




"Ayant à l'esprit que la vie humaine est sacrée pour les musulmans, j'appelle ceux qui détiennent David Haines à renoncer à leurs menaces et à laisser sans conditions cet homme revenir au sein de sa famille", a déclaré le grand mufti Husein Kavazovic, cité dans un communiqué.

"David Haines est un homme qui a consacré une grande partie de sa vie à aider des sinistrés à travers le monde, dont les musulmans de Bosnie-Herzégovine", après la guerre intercommunautaire de 1992-95, a-t-il affirmé.

Enlevé en mars 2013 en Syrie, David Haines est apparu dans une vidéo diffusée mardi par l'EI mettant en scène l'exécution par décapitation du journaliste américain Steven Sotloff, deux semaines après celle de son confrère et compatriote James Foley dans des circonstances identiques.

Dans l'enregistrement authentifié par la Maison Blanche, le bourreau de Sotloff, qui s'exprime avec un accent britannique, menace d'exécuter prochainement David Haines.

Le leader religieux des musulmans de Bosnie fait valoir que la libération de l'otage britannique serait un "acte sage et moral", tout en demandant à ses ravisseurs de montrer ainsi "leur visage et leur vertu humains" et à faire ce geste au nom de la "solidarité islamique".

Agé de 44 ans, David Haines s'est engagé dans l'humanitaire à partir de 1999, notamment au Kosovo, au Soudan du Sud, en Libye, en Syrie, mais aussi en Bosnie et en Croatie.

Les extrémistes sunnites de l'État islamique revendiquent ces exécutions sommaires en représailles aux frappes américaines déclenchées en août pour freiner leur progression en Irak.

L'EI, qui a déclenché le 9 juin une offensive fulgurante en Irak et est engagé dans la guerre en Syrie voisine, a proclamé un "califat islamique" sur les vastes régions dont il s'est emparé ces derniers mois à cheval sur ces deux pays.

Le Bosnie compte 3,8 millions d'habitants, dont environ 40% de musulmans, 31% de Serbes, des chrétiens orthodoxes, et 10% de Croates, des catholiques.
Vendredi 5 Septembre 2014 - 21:58

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter