Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le développement du Sahara a considérablement amélioré la qualité de vie de la population (La Razon)


Vendredi 5 Février 2016 modifié le Vendredi 5 Février 2016 - 16:52




Le grand chantier de développement mis en œuvre depuis des années au Sahara a amélioré de manière considérable les conditions et la qualité de vie de la population, souligne vendredi le journal espagnol La Razon.

"Il s'agit d'une réalité objective appuyée par des chiffres et corroborée par des observateurs impartiaux et des organisations internationales", écrit le journal dans une tribune signée par Ahmed Charai, éditeur et membre du conseil d'administration de plusieurs think-tanks américains.

Des investissements colossaux ont été mobilisés tout au long des 40 dernières années en vue de promouvoir le développement des provinces du Sud et placer cette région du Maroc au même niveau de progrès que les autres régions, relève la publication.

Le journal fait observer que lors de ses différentes visites dans la région, SM le Roi Mohammed VI est accompagné de ministres, d'entrepreneurs et de développeurs de projets, rappelant une série de projets initiés au Sahara, notamment le chantier d'envergure annoncé lors de la dernière visite royale dans les provinces du sud l'an dernier.

"Le Maroc est engagé dans un processus d'édification démocratique impulsé par SM le Roi Mohammed VI. Les droits de l'Homme font désormais partie d'une culture qui est en train de s'installer" dans le pays, relève encore le quotidien espagnol.

Les jeunes qui vivent dans les provinces sahariennes ont accès à l'éducation et peuvent profiter des opportunités offertes pour réaliser des projets ou participer à la vie politique grâce à l'ouverture démocratique du pays, poursuit La Razon.

Par contre, fait observer le journal espagnol, les jeunes sahraouis vivant dans les camps de Tindouf souffrent de la vulnérabilité et de la pauvreté, tout en dépendant entièrement des aides humanitaires internationales.

Ces jeunes, qui ont les mêmes besoins et aspirations que leurs semblables à travers le monde, se heurtent à un avenir tronqué, en raison de l'absence de perspective politique, une situation devenue insoutenable, poursuit le journal, précisant que "ces jeunes sont pourtant capables de voir que le monde est en train de changer et comprendre que ce que certains qualifient de blocage diplomatique n'est rien d'autre qu'une illusion".

Ils savent aussi, poursuit le quotidien, que la menace terroriste qui pèse sur la région a totalement changé la donne et que la priorité aujourd'hui est d'éviter une déstabilisation de la région du Maghreb qui serait synonyme d'une augmentation des risques sécuritaires pour l'Europe.

"Le conflit du Sahara, même n'étant pas armé, est devenu une question importante en rapport avec la sécurité", insiste le journal, qui souligne que les jeunes des camps de Tindouf doivent luter pour la concrétisation de leurs aspirations qui passe nécessairement par un règlement pacifique de cette question.

Une telle solution est sans nul doute possible étant donné que ce conflit n'a pas suscité la haine entre les peuples marocain et algérien, ni envers les populations de Tindouf, note La Razon, estimant qu'il appartient à ces jeunes de faire entendre leur voix pour enterrer un conflit qui n'a plus aucun sens.

Vendredi 5 Février 2016 - 16:50

Source MAP




Nouveau commentaire :
Twitter