Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le démantèlement d'un réseau terroriste au Maroc confirme les visées d'AQMI dans la région (New York Times)


Mercredi 5 Janvier 2011 modifié le Mercredi 5 Janvier 2011 - 23:21




Archives : militants d'Aqmi au Sahel
Archives : militants d'Aqmi au Sahel
L'annonce du démantèlement par les services de sécurité marocains d'un réseau terroriste, lié à Al-Qaida dans le Maghreb Islamique (AQMI), confirme les craintes exprimées par plusieurs analystes pour lesquels les violences survenues dernièrement à Laâyoune mettent à nu les visées d'AQMI dans la région, écrit mercredi le New York Times.

"Certains analystes craignaient que les événements de Laâyoune n'engendrent le chaos et fournissent une ouverture pour Al-Qaida en vue de renforcer son emprise et prendre pied dans la région", souligne la publication US, ajoutant que le démantèlement d'une cellule terroriste avec un leadership lié à Al-Qaida "semble confirmer ces craintes".

"Il s'agit d'une indication significative, dans la mesure où elle révèle un changement dans la stratégie d'Al-Qaida dans la région", soutient l'ancien ministre des Affaires étrangères mauritanien et spécialiste des questions terroristes liées aux activités d'AQMI, Mohammad-Mahmoud Mohamedou, dont les propos sont rapportés par le New York Times. "Au cours des six derniers mois, Al-Qaida dans le Maghreb Islamique s'est livrée à une véritable démonstration de force" en kidnappant notamment sept ressortissants étrangers au Niger, dont cinq Français, a-t-il fait observer, notant que ces otages sont toujours en détention.

Dans un récent reportage sur les événements de Laâyoune, le New York Times avait décrit des "bandes de voyous armés de machettes qui ont détourné une manifestation pacifique de son objet", en spéculant sur l'implication de militants d'Al-Qaida dans ces événements.

La publication avait écrit que l'enregistrement vidéo de ces incidents violents donne à voir des scènes "macabres" de ces bandes armées, en s'arrêtant sur "un individu au visage cagoulé en train de trancher la gorge d'un agent des forces de l'ordre marocain et un autre qui urinait sur le cadavre d'un pompier".



Mercredi 5 Janvier 2011 - 22:11

Atlasinfo (Source MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter