Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le déficit du budget de l'Etat français s'élève à 59,4 milliards d'euros à fin juin


Vendredi 8 Août 2014 modifié le Vendredi 8 Août 2014 - 10:26




Le déficit du budget de l'Etat français à fin juin s'élevait à 59,4 milliards d'euros, quasiment inchangé par rapport à celui de la même période il y a un an (59,3 milliards), selon les données publiées vendredi par le ministère du Budget.

Au 30 juin, les dépenses (budget général et prélèvements sur recettes) atteignent 194,4 milliards d'euros contre 196,2 milliards un an plus tôt, soit une baisse de 0,9%.

Dans un communiqué, le ministère souligne que ce montant "est cohérent avec la trajectoire de dépense qui découle des annulations de crédits (1,6 milliard d'euros) adoptées dans le cadre de la loi de finances rectificative pour 2014" votée le mois dernier.

Hors dépenses exceptionnelles, notamment 1,5 milliard d'euros de décaissements au titre des "investissements d'avenir", le montant des dépenses ressort en diminution de 1,7 milliard par rapport à fin juin 2013.

Les recettes s'élèvent dans le même temps à 151,7 milliards contre 152,7 milliards à fin juin 2013, en baisse de 0,7%.

Les seules recettes fiscales nettes augmentent de 0,7%, à 146,6 milliards, grâce à un bond de 17,1% des rentrées d'impôt sur le revenu. Celles d'impôt sur les sociétés chutent de 27,3% en raison notamment de l'entrée en vigueur du crédit d'impôt compétitivité emploi.

Les recettes de TVA, dont les taux ont augmenté au 1er janvier, ne progressent que de 2,3%, à 68,1 milliards d'euros.

Le ministère du Budget rappelle que les prévisions de recettes fiscales nettes pour 2014 ont été revues à la baisse de 5,3 milliards d'euros dans le cadre de la loi de finances rectificative.

Cette révision est essentiellement portée par l'impôt sur le revenu et l'impôt sur les sociétés, du fait notamment de la reprise en base des moins-values constatées en fin d'année 2013.

La loi de finances initiale prévoyait un déficit annuel de 82,6 milliards d'euros, y compris 11 milliards au titre des investissements d'avenir, contre 74,9 milliards en 2013.

Le déficit prévu a été revu en hausse à 83,9 milliards dans la LFR.


Vendredi 8 Août 2014 - 10:16





Nouveau commentaire :
Twitter