Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le coordinateur de l'opposition syrienne à Paris pour insister sur le volet humanitaire


Vendredi 4 Mars 2016 modifié le Vendredi 4 Mars 2016 - 17:25

Le coordinateur de l'opposition syrienne, Riad Hijab, participera vendredi à Paris à plusieurs réunions diplomatiques, notamment avec les chefs de la diplomatie française, allemande et britannique, pour insister sur les insuffisances du volet humanitaire en Syrie, a annoncé un porte-parole de l'opposition.




Riad Hijab, coordinateur du Haut comité des négociations (HCN, regroupant des représentants politiques et des groupes armés de l'opposition), doit participer à la réunion vendredi matin au Quai d'Orsay entre les chefs de la diplomatie français, allemand et britannique, a indiqué à l'AFP Monzer Makhous, un porte-parole du HCN.

Il s'entretiendra également en tête à tête avec le ministre français, Jean-Marc Ayrault, et rencontrera dans la journée la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

"Il va exposer à ses interlocuteurs la situation sur le terrain, les violations de la trêve, et surtout les insuffisances constatées au niveau humanitaire", a expliqué M. Makhous. "Il y a énormément de progrès à faire sur ce plan là, et de ces améliorations dépendra notre décision sur notre participation aux négociations" intersyriennes censées reprendre le 9 mars à Genève.

Une trêve parrainée par les deux puissances américaine et russe est entrée en vigueur en Syrie samedi dernier et l'ONU a fait part de "progrès visibles", même si la situation reste très fragile.

Au plan humanitaire, l'ONU a annoncé en début de semaine qu'elle allait porter assistance à 154.000 personnes vivant dans les localités assiégées par les divers belligérants, mais au total ce sont près d'un demi-million de personnes qui vivent dans des zones assiégées. Selon l'opposition, l'acheminement de l'aide pose particulièrement problème à Daraya, une localité rebelle près de Damas.
Vendredi 4 Mars 2016 - 11:29

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter