Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le climat politique au Maroc et en Tunisie augure d'une dynamique nouvelle dans les relations bilatérales (Jebali)


Mercredi 13 Juin 2012 modifié le Mercredi 13 Juin 2012 - 17:27




Le chef du gouvernement tunisien, Hamadi Jebali
Le chef du gouvernement tunisien, Hamadi Jebali
Le chef du gouvernement tunisien, Hamadi Jebali s'est dit "profondément satisfait du nouveau climat politique" au Maroc et en Tunisie, qui augure d'une dynamique nouvelle dans les relations bilatérales favorable à davantage d'intégration, de prospérité et de bien-être.

Dans un entretien à la MAP à deux jours de sa visite officielle au Maroc où il co-présidera avec son homologue Abdelilah Benkirane la 17e session de la haute commission mixte, M. Jebali a souligné que l'action commune des deux pays "trouve son fondement dans une ferme détermination politique et une volonté sincère de relever les défis communs".

Les experts et responsables marocains et tunisiens, a-t-il dit, ont tenu une série de réunions préparatoires ayant débouché sur des propositions pratiques de nature à conférer une dimension concrète et de donner un nouvel élan à l'action commune.

Pour le chef du gouvernement tunisien, cette réunion de haut niveau revêt un caractère exceptionnel puisqu'il s'agit de la première haute commission mixte où sont représentés deux cabinets démocratiquement élus conformément aux principes d'honnêteté et de transparence, soulignant que l'avènement du gouvernement marocain est intervenu dans le cadre d'un processus de réformes constitutionnelles menées sous l'impulsion du Roi Mohammed VI.

Dans un premier temps, a-t-il précisé, le Maroc et la Tunisie vont accorder la priorité à la promotion d'actions communes dans les secteurs de l'économie et du développement humain, compte tenu de leur étroite interdépendance et de leur complémentarité. A cet égard, il a souligné "l'extrême importance" de promouvoir la coopération économique bilatérale en matière d'échanges commerciaux, d'investissement et de partenariat. Les potentialités dont disposent les deux pays les prédispose à accroître le volume des échanges commerciaux au-delà des 500 millions de dollars par an prévus initialement.

Pour M. Jebali, cet objectif est réalisable surtout que les deux parties ont réussi à mettre en place des mécanismes appropriés pour surmonter les difficultés entravant les échanges commerciaux, évoquant à titre d'exemple la commission technique permanente pour le commerce et la commission chargée de la coopération douanière.

Dans le souci d'impulser le partenariat économique, il a invité les hommes d'affaires marocains et tunisiens à mettre à profit le l'arsenal juridique bilatéral existant pour monter des projets conjoints et tisser des partenariats avec des marchés tiers. L'accord de création de la grande zone arabe de libre échange et l'accord d'Agadir de libre-échange représentent, a-t-il ajouté, un cadre incitatif pour les opérateurs économiques afin de lancer des projets communs, la Tunisie étant convaincue que l'essor économique des deux pays offre de multiples opportunités de complémentarité.

Soucieux d'assurer le suivi et la mise en œuvre des décisions prises précédemment dans le cadre de la haute commission mixte, les deux parties ont mis en place un mécanisme de suivi et de coordination lequel tient des réunions périodiques en préparation de la session de cette instance de haut niveau en vue d'évaluer les réalisations et examiner les voies de promotion de la coopération bilatérale dans les divers domaines.
Mercredi 13 Juin 2012 - 13:43

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter