Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le chef d'Al-Qaïda au Yémen tué dans une attaque de drone américain


Mardi 16 Juin 2015 modifié le Mardi 16 Juin 2015 - 18:54

Le chef d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), Nasser al-Wahishi, a été tué dans une attaque de drone américain, portant l'un des coups les plus sévères à cette organisation depuis la mort d'Oussama ben Laden.




La Maison Blanche a jugé que sa mort portait "un coup sévère à Aqpa, la branche la plus dangereuse d'Al-Qaïda, et plus largement à Al-Qaïda".

Sa mort "retire du champ de bataille un leader terroriste expérimenté et nous rapproche de l'objectif visant à affaiblir et à terme vaincre ces groupes", a ajouté un communiqué.

Dans un enregistrement vidéo mis en ligne mardi, Aqpa a annoncé la mort de son leader et la désignation du chef militaire du groupe Qassem al-Rimi comme son successeur.

Né de la fusion des branches yéménite et saoudienne d'Al-Qaïda, Aqpa a revendiqué plusieurs attaques à l'étranger, dont celle qui a décimé en janvier la rédaction du journal français Charlie Hebdo, et une tentative d'attentat contre un avion de ligne américain à Detroit le jour de Noël en 2009.

Le Yéménite Nasser al-Wahishi, âgé d'environ 37 ans, a été "tué dans une attaque de drone américain qui l'a visé, ainsi que deux autres moujahidine", a indiqué un membre du réseau dans la vidéo postée par Al-Malahem, le service de propagande du groupe jihadiste.

Wahishi était considéré comme le numéro deux d'Al-Qaïda au niveau mondial et sa mort est une perte majeure pour Al-Qaïda au Yémen car c'est lui qui avait grandement contribué en 2007-2008 à restructurer le groupe extrémiste sunnite et à le propulser de nouveau sur le devant de la scène.

"La mort de Wahishi est un énorme coup" non seulement pour Aqpa, mais aussi et surtout pour "le commandement central d'Al-Qaïda, car il était le vrai directeur des opérations" de ce dernier, a estimé Olivier Guitta de GlobalStrat, firme internationale d'évaluation des risques.

Plusieurs dirigeants d'Aqpa ont été tués dans des attaques de drones américains ces dernières années au Yémen, pays en proie depuis mars à une guerre sanglante entre rebelles chiites et forces gouvernementales soutenues par l'aviation saoudienne.
Mardi 16 Juin 2015 - 18:53

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter