Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le cardinal australien George Pell dément des accusations de pédophilie


Vendredi 19 Février 2016 modifié le Vendredi 19 Février 2016 - 22:09




Le cardinal australien George Pell dément des accusations de pédophilie
Le cardinal australien George Pell, préfet du Secrétariat pour l'économie du Vatican, a démenti vendredi des accusations de pédophilie avancées par un journal australien, les qualifiant de "totalement fausses".

"Ces allégations sont sans fondement et totalement fausses", a assuré le cardinal dans un communiqué publié par ses services.

Selon le Herald Sun de Melbourne, une équipe de police de l'Etat de Victoria enquête depuis un an sur des accusations portées contre le cardinal Pell selon lesquelles il aurait commis des abus contre 5 à 10 garçons.

Mgr Pell, 74 ans et considéré comme le "ministre des Finances" du pape, estime dans son communiqué que ces fuites "ont clairement pour objectif de porter atteinte (...) à l'Eglise catholique". Il réclame "une enquête publique sur la fuite de ces fausses allégations".

Le cardinal "dément fermement toute mauvaise conduite" et il assure que "si la police souhaite l'interroger, il va coopérer comme il l'a toujours fait lors de chaque enquête publique".

Déjà accusé d'avoir couvert un prêtre pédophile dans les années 1980, le cardinal Pell doit être auditionné le 29 février par la Commission royale australienne.

La SNAP, une association regroupant d'anciennes victimes d'abus sexuels de prêtres, a réagi vendredi, appelant le pape François à "suspendre" le cardinal Pell.

"Plus d'une douzaine de policiers, plus d'un an (d'enquête, ndlr) et ils disent avoir trouvé cinq à dix victimes présumées du principal adjoint du pape François. C'est assez crédible et sérieux. Pour la sécurité des enfants, le pape devrait suspendre le cardinal George Pell", a estimé dans un communiqué Joelle Casteix, une responsable de SNAP.
Vendredi 19 Février 2016 - 21:48

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter