Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le candidat du Qatar réélu Premier ministre de l'opposition syrienne


Mercredi 15 Octobre 2014 modifié le Mercredi 15 Octobre 2014 - 09:18

Le chef du gouvernement de l'opposition syrienne, Ahmad Tohmé, appuyé par le Qatar, a été reconduit à ce poste après un bras de fer entre Doha et son rival saoudien, principaux soutiens des adversaires du régime de Damas.




Au terme d'une réunion de cinq jours, M. Tohmé a été élu mardi soir par 63 des 65 membres ayant participé au vote, selon un communiqué de l'opposition, alors que le scrutin était menacé de blocage en raison des rivalités entre Doha et Ryad.

Lundi, un membre de la Coalition de l'opposition avait affirmé à l'AFP qu'il régnait "une forte tension" et que "les participants n'ont pu se mettre d'accord sur le nom d'un nouveau Premier ministre" lors de la 16è assemblée générale de l'opposition.

En juillet lors de la précédente assemblée générale, Ahmad Tohmé, en poste depuis dix mois, avait été relevé de ses fonctions par 70 voix contre 35.

M. Tohmé est proche des Frères musulmans de Syrie, confrérie influente au sein de l'opposition et bête noire de l'Arabie saoudite.

"Le Qatar a clairement fait savoir à l'assemblée générale que si Ahmad Tohmé n'était pas élu, son soutien financier à la coalition cesserait", avait assuré à l'AFP un autre participant.

Les rivalités entre Ryad et Doha, les deux principaux soutiens régionaux des détracteurs du régime syrien, n'ont cessé de miner la Coalition de l'opposition depuis sa naissance fin 2012.

La Coalition syrienne est reconnue par plusieurs États, dont les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France, comme la seule représentante légitime des Syriens.

En exil, elle est accusée par des militants et des rebelles d'être déconnectée de la réalité sur le terrain, d'être corrompue et surtout d'être inféodée à ses parrains, notamment l'Arabie saoudite et le Qatar.

Mercredi 15 Octobre 2014 - 09:17

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter