Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le biocarburant pourrait émettre six fois plus de carbonne que les combustibles fossiles (étude)


Mercredi 23 Mars 2011 modifié le Mercredi 23 Mars 2011 - 22:30




biocarburant pourrait provoquer des émissions de carbone jusqu’à six fois supérieures à celles des combustibles fossiles, indique l’ONG ActionAid dans un communiqué transmis à l'agence de presse sénégalaise.

L’organisation explique qu’une étude menée par RSPB, Actionaid et Nature Kenya montre que ‘‘le biocarburant, actuellement considéré comme un carburant écologique qui pourrait être une alternative à l’essence, pourrait causer jusqu’à six fois plus d’émissions de carbone que les combustibles fossiles’’.

‘’Prenant en compte les émissions produites au cours du processus de production et de consommation’’, elle a aussi révélé que ‘’le jatropha émettrait entre 2,5 et 6 fois plus de gaz à effet de serre’’.

‘’Dakatcha, note le communiqué, abrite plus de 20.000 personnes et représente la terre ancestrale de la minorité autochtone Watha et les tribus Giriama. Non seulement cette plantation va expulser la tribu de ses terres, mais va détruire ses moyens de subsistance et des lieux de sépulture sacrés’’.

Selon Tim Rice, expert en biocarburants d’ActionAid, ‘’les biocarburants sont loin d’être le remède miracle au climat’’. En effet, ‘’comme la plupart d’autres biocarburants, le jatropha pourrait faire augmenter les émissions de carbone’’, a-t-il averti.

’’ Fondamentalement, le cas de Dakatcha montre également comment les plantations de biocarburant peuvent arracher des communautés entières de leurs terres, leurs maisons et leurs emplois’’, a-t-il ajouté.

Cette région est considérée comme ‘’un point chaud de la biodiversité mondiale et abrite un nombre d’espèces mondialement menacées d’animaux et d’oiseaux’’.

Dans ses dossiers, le Dr Helen Byron, agent de RSPB principal International Site, affirme que "cette étude montre non seulement que détruire Dakatcha serait un désastre écologique, mais ce serait aussi une catastrophe climatique’’.

Selon Helen Byron, "On ne doit pas encourager la continuation de ce projet. C’est juste un exemple de l’impact des subventions des biocarburants par le Royaume-Uni et l’Europe - nous commençons déjà à en voir beaucoup d’autres’’.

Elle ajoute : ‘’Les subventions généreuses du Royaume-Uni pour les biocarburants doivent être démolies - sinon le Royaume-Uni créera des biocarburants- catastrophes comme Dakatcha à travers le monde’’.

Le communiqué explique qu’’’une grande partie de biocarburants produit en Dakatcha est destinée à l’Europe en raison de nouveaux objectifs de l’Union européenne’’.

ActionAid, RSPB et Nature Kenya appellent à mettre ‘’au rebut’’ la plantation de Dakatcha, ainsi qu’à ‘’la démolition de toutes les subventions et les cibles pour les biocarburants dans les pays développés’’.

‘’Ce problème n’existe pas seulement au Kenya, mais au Sénégal, la culture de biocarburants prend aussi des proportions inquiétantes’’, note le communiqué.


Mercredi 23 Mars 2011 - 22:23

Atlasinfo avec aps.sn




Nouveau commentaire :
Twitter