Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le billet de 500 euros sur la sellette pour son rôle dans la criminalité


Vendredi 12 Février 2016 modifié le Samedi 13 Février 2016 - 17:16




Le billet de 500 euros sur la sellette pour son rôle dans la criminalité
La Banque centrale européenne (BCE) va rendre « prochainement » une décision sur une éventuelle suppression du billet de 500 euros.

La Banque centrale européenne (BCE) va rendre « prochainement » une décision sur une éventuelle suppression du billet de 500 euros. Cette coupure est repérée comme finançant des actions terroristes, le blanchiment d’argent, des trafics de stupéfiants ou encore le proxénétisme.

« Un argument que nous ne pouvons plus ignorer », a expliqué Benoît Cœuré, membre du directoire de la BCE, dans le Parisien, qui relève qu’un million d’euros en billets de 500 ne pèse que deux kilos. Une paille à transporter dans les valises, alors que la même somme en billets de 100 euros pèse dix kilos ! Retirer cette coupure du marché ne sera néanmoins pas sans conséquence, puisqu’elle représente un tiers, soit 307 milliards, des euros en circulation dans le monde.

Au Royaume-Uni, la coupure est surnommée « Ben Laden ». Le seul pays qui serait opposé à l’idée d’une telle disparition, c’est l’Allemagne, où les grosses coupures sont… monnaie courante.

Vendredi 12 Février 2016 - 16:53





Nouveau commentaire :
Twitter