Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Turquie gèle les avoirs de l'ancien président yéménite et de dirigeants Houthis


Jeudi 21 Avril 2016 modifié le Jeudi 21 Avril 2016 - 13:14

La Turquie a gelé les avoirs de l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh et un certain nombre de dirigeants Houthis conformément à une décision prise par le Conseil de sécurité des Nations Unies.




Cette mesure, publiée dans le journal officiel, porte sur l'ensemble des avoirs de l'ancien chef d'Etat dans les banques et autres institutions financières turques, y compris des coffres-forts, selon la décision signée par le gouvernement.

D'autres noms figurent sur cette liste comprenant les commandants militaires Houthi Abd al-Khaliq al-Houthi et Abdullah Yahya al-Hakim et l'ancien ambassadeur Ahmed Ali Abdullah Saleh.

Le président déchu, qui était à la tête du pays de 1990 à 2012, est accusé d'avoir amassé une fortune évaluée à 60 milliards de dollars, soit l'équivalent du PIB annuel du Yémen, selon les enquêteurs désignés par l'ONU au Conseil de sécurité.

Il est aussi accusé d'être l'un des premiers soutiens à la violence perpétrée par ceux affiliés au mouvement Houthi.

En août 2015, Ankara avait annoncé le gel des avoirs de l'ancien président yéménite et quatre autres personnes en ligne avec une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, une mesure qui était valable jusqu'au 26 février 2016.

Outre l'ex président, cette décision avait concerné aussi l'ex-chef de la Garde républicaine et son fils Ahmed Ali Abdallah Saleh, du chef de la rébellion Abdel Malek al-Houthi ainsi que Houthi Abd Alkhaliq al-Houthi et Abdullah Yahya al-Hakim.
Jeudi 21 Avril 2016 - 13:13

avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter