Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le TGV marocain reflète l'ambition moderniste du Royaume (Financial Times)


Samedi 4 Novembre 2017 modifié le Dimanche 5 Novembre 2017 - 15:14

Le projet de la ligne à grande vitesse (LGV), qui devrait permettre de relier la capitale économique Casablanca au pôle maritime de Tanger, reflète l'ambition moderniste du Royaume, a écrit samedi le Financial Times dans un spécial consacré au Maroc.




Le TGV marocain reflète l'ambition moderniste du Royaume (Financial Times)
La réalisation de ce méga-projet ferroviaire permettra au Maroc de se doter du train le plus rapide du continent africain, a ajouté la publication britannique.

L’exploitation commerciale de cette nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse dont le coût global s'élève à 2 milliards de dollars devrait intervenir à l'été 2018, a indiqué le journal.

A l’heure actuelle, le TGV marocain avance à grands pas. Il a franchi d'importantes étapes avant d’atteindre celle des essais. Il a déjà roulé à 275 km/h sur un tronçon de 110 km entre Kenitra et Tanger en un peu plus de deux heures, a rappelé la publication.

Le lancement de ce projet pharaonique s'inscrit dans le sillage des chantiers structurants initiés par SM le Roi Mohammed VI pour la modernisation des infrastructures du pays avec la mise à niveau des routes, des ports, des aéroports et la création de zones industrielles ...ce qui a contribué à drainer plus d'investissements, à encourager les exportations et à favoriser le flux touristique, a expliqué le FT.

Et d'ajouter que l'objectif principal de ses grands projets est la diversification de l'économie marocaine qui reste dépendante des performances du secteur agricole.

Selon les propos du porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi cité par le journal britannique, le lancement de projets d’envergure comme la LGV Tanger-Casablanca et ceux des énergies renouvelables ou encore de l’habitat attirent des investissements et permettent la création des emplois.
Samedi 4 Novembre 2017 - 17:50





Nouveau commentaire :
Twitter