Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Soudan espère que Trump prendra la décision "courageuse" de lever les sanctions


Lundi 10 Juillet 2017 modifié le Mardi 11 Juillet 2017 - 08:29

Les espoirs sont grands au Soudan de voir Donald Trump décider cette semaine la levée définitive des sanctions américaines contre Khartoum, bien que des organisations de défense des droits de l'Homme appellent à leur maintien.




Le Soudan espère que Trump prendra la décision "courageuse" de lever les sanctions
"Le moment est venu de lever définitivement les sanctions" imposées depuis deux décennies au Soudan, a déclaré à l'AFP un responsable du ministère soudanais des Affaires étrangères, Abdelghani Elnaim.

"Nous comptons sur le président Trump pour prendre cette courageuse décision (de lever les sanctions), qui rendra heureux non seulement le peuple soudanais mais aussi toute l'Afrique", a indiqué M. Elnaim.

En janvier, l'ex-président américain Barack Obama avait décidé de lever une partie des sanctions économiques imposées au Soudan en 1997 pour son soutien présumé à des islamistes, dont l'ex-leader d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden.

Cette décision s'accompagnait d'une période probatoire qui s'achève mercredi et qui pourrait déboucher cette semaine sur la levée totale et définitive des sanctions si les Américaines estiment que Soudan a suffisamment progressé sur cinq points.

Ces points comprennent notamment la fin du soutien aux groupes rebelles au Soudan du Sud, la fin des hostilités dans les provinces du Darfour, du Nil-Bleu et du Kordofan-Sud ainsi qu'une coopération avec le renseignement américain dans la lutte contre le terrorisme.

Le président Trump a trois alternatives: lever définitivement les sanctions, étendre la période probatoire ou faire machine arrière en réinstaurant l'embargo.

"Le Soudan ayant réalisé de grands progrès sur ces cinq points, il est maintenant logique que les sanctions soient levées", a déclaré Abdelghani Elnaim.

Les responsables soudanais font régulièrement valoir le soutien de Khartoum aux services de renseignements américains dans la lutte contre le terrorisme et l'aide apportée aux centaines de milliers de réfugiés sud-soudanais ayant fui la guerre civile et la famine dans leur pays.

Le chargé d'affaires américain au Soudan, Steven Koutsis, avait en outre indiqué en juin à l'AFP que Khartoum avait fait preuve ces derniers mois d'une "extrême retenue" face aux rebelles au Darfour, Nil-Bleu et Kordofan-Sud.

Les sanctions américaines ont durement marqué l'économie du Soudan, touchée par l'inflation, une flambée des prix des denrées et une hausse du chômage.

Des responsables soudanais assurent que leur levée aidera l'économie soudanaise à intégrer l'économie mondiale.

Lundi 10 Juillet 2017 - 15:47





Nouveau commentaire :
Twitter