Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Sida en 6 points


Vendredi 26 Mars 2010 modifié le Vendredi 26 Mars 2010 - 14:41

Le Sida, on connaît. Ou on croit connaître. Bref, voici un petit récapitulatif de ce qu'il faut savoir sur ce virus.




Le Sida en 6 points
Le sida, c'est quoi ?

Le Sida -Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise- est également connu sous le nom de VIH -Virus de l'Immunodéficience Humaine. Il s'agit d'une maladie infectieuse, virale et chronique, qui s'attaque au système immunitaire de l'organisme. La diminution des moyens de défense du corps humain entraîne l'apparition de maladies dites « opportunistes », qu'elles soient microbiennes, virales, ou cancéreuses. Ex : tuberculose, myopathie (dégénérescence du tissu musculaire), lymphome (cancer du sang). Ces maladies affaiblissent encore plus l'organisme atteint et finissent par entraîner la mort.

Le virus du Sida est présent dans tous les liquides biologiques de l'organisme des personnes atteintes : le sang, bien sûr, mais aussi le sperme et le liquide séminal (qui s'écoule au début de l'érection) chez les hommes, ainsi que les sécrétions vaginales et le lait maternel chez les femmes.

Le sida, ça se transmet comment ?

Il y a un risque de transmission du virus lorsqu'il y a un contact entre un liquide contaminant et une muqueuse (membrane qui tapit les parois internes des cavités naturelles de l'organisme, en l'occurrence ici la bouche, le vagin, le rectum, ou le gland) ou une plaie ouverte. Les liquides dits « contaminants » sont ceux énumérés ci-dessus (sang, ...).

Les autres liquides du corps (salive, sueur, larmes, urine) ne sont pas contaminants car le virus est présent en quantité trop faible. Bref, embrasser, serrer la main, échanger des objets (vêtements, vaisselle...) est sans risque, de même que partager une piscine, une douche ou des toilettes.

La contamination peut donc s'effectuer : 1) en cas de rapports sexuels (oraux, anaux, vaginaux) non protégés, 2) de transfusion sanguine, 3) de blessure avec un objet souillé de sang contaminé ou d'utilisation d'une seringue souillée. Enfin, la transmission du VIH peut intervenir de la mère vers l'enfant lors de la grossesse, de l'accouchement et de l'allaitement.

Le Sida, ça se soigne comment ?

Deux choses capitales à connaître :
- On ne guérit pas du Sida
- Il n'existe actuellement aucun vaccin contre ce virus, même si plusieurs tests ont été effectués dans le passé.

Bref, le Sida, une fois qu'on l'a, il faut vivre avec. Quelques traitements existent (antiviraux, multithérapies), mais ils n'ont pour unique but que de ralentir la progression du virus. Ils sont par ailleurs contraignants.

Le Sida, je le dépiste comment ?

Contaminé ou pas ? Un seul moyen de le savoir : le test de dépistage du virus HIV. Une simple prise de sang suffit. Ce test peut être prescrit par un médecin, effectué dans des centres de dépistages anonymes et gratuits, des Centres de Planification Maternelle et Infantile ou des Centres de Planning Familial.

Le principe : Le test vise à rechercher la présence d'anticorps spécifiques contre le virus HIV. En effet, un organisme infecté par un virus fabrique des anticorps spécifiques contre ce virus afin de le combattre. Ce mécanisme vaut autant pour une grippe que pour le virus du Sida. Une personne contaminée par le HIV aura donc fabriqué -au bout de 2 à 3 semaines environ- des anticorps spécifiques contre ce virus. Si le test révèle la présence de tels anticorps, l'individu sera dit « séropositif vis-à-vis du virus HIV ». Dans le cas contraire, la personne sera dite « séronégative vis-à-vis du virus HIV »

A noter : Les fameux anticorps sont fabriqués au bout de 2 à 3 semaines après la contamination par le virus. Le test se révèlera donc négatif s'il est réalisé avant ce laps de temps.

Si le test est positif, il faudra effectuer un deuxième test afin confirmer ce résultat. Si le test est à nouveau positif, le patient sera pris en charge immédiatement par une équipe spécialisée.

Le Sida, j'en parle à qui ?

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires sur l'infection par le VIH (ou autres Infections Sexuellement Transmissibles, IST) et la sexualité, contactez :
- Sida Info service : par Internet sur le site sida-info-service, ou par téléphone au 0 800 840 800 (numéro vert).
Ce numéro est accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Il est anonyme et gratuit à partir d’un poste fixe.
- Un centre de Planning familial : sur le site planning-familial.org. La rubrique "Annuaire" de cette plateforme internet fournit les adresses de tous les centres en France.
Un médecin pourra également vous renseigner à ce sujet.

Le Sida en chiffres

L'épidémie mondiale de SIDA a démarré dans les années 80.
 En 2007, plus de 33 millions de personnes étaient infectées : homosexuels, hétérosexuels, hommes, femmes, enfants. On dénombre en moyenne 2,5 millions de nouvelles infections par an, ainsi que 2 millions de décès liés au Sida chaque année.

En France, près de 7.000 personnes par an découvrent leur séropositivité, dont 10% sont des jeunes âgés de 15 à 24 ans, selon Sidaction. 36.000 personnes ignorent qu’elles sont infectées ou ne se font pas suivre.


France-soir, 25.03.2010
Vendredi 26 Mars 2010 - 07:51





Nouveau commentaire :
Twitter