Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Roi du Maroc inaugure une nouvelle usine d'acide phosphorique de Jorf Lasfar, alimentée par la pulpe de phosphate


Vendredi 3 Octobre 2014 modifié le Vendredi 3 Octobre 2014 - 10:38

Partie intégrante du nouveau système de production intégré du Groupe OCP, la nouvelle unité de production d'acide phosphorique, inaugurée jeudi au complexe industriel Jorf Lasfar par le Roi Mohammed VI est la première installation industrielle du genre alimentée par la pulpe de phosphate.




L'usine d'acide phosphorique de Jorf Lasfar, dite Ligne E, est destinée, dans un premier temps, à compenser le manque à produire au niveau de l'atelier phosphorique lors des travaux d'adaptation des lignes actuelles de production à l'usage de la pulpe de phosphate, puis, dans un second temps, à augmenter significativement la capacité de production de la plateforme de Jorf Lasfar en acide phosphorique et en engrais.

Utilisant les technologies les plus avancées, cette nouvelle usine de production d'acide phosphorique fait état d'un bilan écologique important. La construction de la Ligne E dédiée à la production d'acide phosphorique a été basée sur un concentré de technologie utilisé dans la production des dérivés phosphatés.

D'une capacité de production journalière de 1.400 tonnes d'acide phosphorique, soit 450.000 tonnes par an, cette unité industrielle dispose d'un réservoir de stockage équipé de plusieurs unités d'épaississement de la pulpe de phosphate, d'un réacteur muni de quatre digesteurs et de plusieurs unités de refroidissement et de lavage de gaz.

En plus d'une augmentation sensible du rendement et de la productivité, la ligne E est caractérisée par l'efficacité de ses processus industriels ainsi que par leur efficience. Ses équipements technologiques et industriels ont fait l'objet de plusieurs tests et essais.

A l'instar de la totalité du dispositif du Slurry Pipeline, la nouvelle unité de production d'acide phosphorique de Jorf Lasfar se distingue par ses performances écologiques prouvées. L'entrée en service de cette usine permet au Groupe OCP de réaliser des économies conséquentes d'eau et d'énergie, et de baisser les émissions gazeuses et de poussières.

Pour ce qui est de sa consommation d'énergie, la nouvelle unité de fabrication d'acide phosphorique, alimentée par la pulpe de phosphates, affiche une baisse de l'ordre de 40 pc par rapport aux anciennes lignes de production. Elle permet en outre de réaliser des économies d'utilisation des ressources hydriques dépassant les 20 pc.

Enfin, la technologie utilisée pour la conception et la réalisation de cette usine, ainsi que les processus de production, permettent de baisser de moitié les émissions de fluor. Alimentée par la pulpe de phosphate, cette usine a réussi le pari d'éliminer totalement les rejets de particules de poussière.

Il s'agit, en outre, d'une usine développée grâce à une expertise 100 pc marocaine. En effet, la conception et le montage de l'unité de production d'acide phosphorique a nécessité une grande expertise. La phase construction a totalisé 160.000 jours/homme, 100 pc nationaux. Sur les 25 entreprises sous-traitantes ayant travaillé sur le chantier de cette infrastructure industrielle, 22 d'entre elles sont marocaines. A son entrée en service, cette usine génère 55 emplois directs.

Vendredi 3 Octobre 2014 - 10:36





Nouveau commentaire :
Twitter