Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Roi Mohammed VI s’envole pour les Etats-Unis


Mardi 19 Novembre 2013 modifié le Mercredi 20 Novembre 2013 - 08:21




Le Roi Mohammed VI s’envole pour les Etats-Unis
Le Roi Mohammed VI a quitté, mardi après-midi, le Maroc à destination des Etats-Unis d'Amérique pour une visite de travail à l'invitation du président américain, M. Barack Obama.

Le Roi est accompagné, lors de cette visite, d'une importante délégation. Outre ses conseillers, Taïeb Fassi-Fihri, Fouad Ali El Himma et Yassir Znagui, elle comprend également le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Boussaid,
le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, et le porte-parole du Palais Royal et historiographe du royaume, Abdelhak Lamrini.

Cette visite, qui s'inscrit dans le cadre de la consolidation des liens historiques et stratégiques unissant les deux pays amis depuis plus de deux siècles, a pour objectifs notamment d’insuffler une nouvelle dynamique au partenariat privilégié liant les deux pays dans différents domaines et à renforcer davantage le dialogue stratégique bilatéral.

Cette rencontre sera l’occasion aussi pour les deux chefs d’Etat d'échanger sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun.

Le Caucus écrit à Obama

Dans une lettre adressée au Président Barack Obama, à la veille de la visite de travail aux Etats-Unis du Roi Mohammed VI, le "Morocco Caucus" au sein du Congrès américain a réitéré son ferme soutien à la proposition marocaine d'autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, et rappelé la "position inchangée" de l'administration américaine sur cette question.

Tout en rappelant que la question du Sahara revêt un caractère d'une grande importance pour le Maroc, le Caucus appelle le président Obama à saisir "l'opportunité" de la visite royale pour "réaffirmer la politique américaine inchangée soutenant une solution politique basée sur la formule d'une large autonomie sous souveraineté marocaine".

L'initiative d'autonomie proposée en 2007 par le Maroc, "demeure le meilleur cadre pour une solution politique négociée", insiste la lettre, en soulignant qu'il s'agit d'"une des rares questions à faire l'objet d'un large consensus aussi bien à la Chambre des Représentants qu'au sein du Sénat".

Le "Morocco Caucus" rappelle, dans ce cadre, que "la position américaine vis-à-vis du plan marocain d'autonomie demeure inchangée depuis l'administration Clinton jusqu'à l'actuelle".

Le Maroc, première Nation à avoir reconnu les Etats-Unis, "un pays ami et un partenaire solide en Afrique du Nord", partage "nos valeurs et aspirations pour la région", fait observer cette lettre. Dès lors, ajoutent les signataires, et "eu égard à la conjoncture qui prévaut au plan régional", les relations avec le Royaume revêtent une "importance capitale et stratégique".

C'est pourquoi, ont-ils poursuivi, il est important de saisir "l'opportunité" de cette visite pour œuvrer à la consolidation des "relations stratégiques" avec le Maroc face aux "défis communs en Afrique du Nord et dans la région du Sahel".



Mardi 19 Novembre 2013 - 17:01






1.Posté par Jamal le 19/11/2013 21:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les algériens vont pas rester les bras croisées. Ils feront tout pour parasiter cette visite. Incroyable quand même qu'ils dépensent autant d'énergie pour une affaire qu'ils prétendent ne pas les regarder. Qu'avons nous fait pour mériter des voisins pareils et le pire , c'est qu'on ne peut pas déménager !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter