Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Roi Mohammed VI réitère le soutien du Maroc aux efforts engagés pour la consolidation des fondements de l'Etat en Tunisie (discours)


Samedi 31 Mai 2014 modifié le Samedi 31 Mai 2014 - 23:14




Le Roi Mohammed VI réitère le soutien du Maroc aux efforts engagés pour la  consolidation des fondements de l'Etat en Tunisie (discours)
Le Roi Mohammed VI a réitéré, samedi à Tunis, le soutien du Maroc aux efforts engagés pour la consolidation des fondements de l'Etat en Tunisie, soulignant que la poursuite des réformes constitue la voie idoine pour concrétiser les espoirs et les aspirations du peuple tunisien.

Dans un discours prononcé devant l'Assemblée nationale Constituante, le Souverain a affirmé que la voie des réformes, conjuguée au rejet unanime par l'ensemble des composantes de la société, des démons de l'extrémisme, de la violence et du terrorisme, sont le gage de la stabilité politique et offrent à toutes et à tous la garantie d'améliorer leurs conditions économiques et sociales.

Les efforts engagés sont de nature à répondre aux attentes légitimes du peuple tunisien qui aspire à la liberté, la démocratie, la dignité et la justice sociale, dans le cadre de la souveraineté nationale et de l'intégrité territoriale du pays, a relevé le Souverain.

Il s'est par ailleurs dit heureux de s'adresser à l'Assemblée nationale constituante qui incarne "la nouvelle Tunisie", saluant les efforts déployés par le président et les membres de cette assemblée qui placent l'intérêt de la nation au-dessus de toute autre considération "dans un esprit de consensus positif animant toutes ses composantes".

"C'est précisément cet esprit qui a permis d'aboutir à l'adoption d'une Constitution avancée, ouvrant une étape déterminante dans l'Histoire de la Tunisie sœur", a dit le Souverain.

Après avoir exprimé sa considération pour le rôle important joué par le président Moncef Marzouki, et le chef du gouvernement, Mehdi Jomoa, il a salué l'adhésion de toutes les forces vives tunisiennes au dialogue national, pour assurer le succès du processus de transition démocratique.

Et le Souverain d'ajouter "Nous sommes convaincu que toutes les parties prenantes sont mues par la même volonté positive et constructive d'œuvrer pour la réussite des prochaines échéances électorales présidentielle et législatives".


« Raffermir les liens bilatéraux »

Sur le plan bilatéral, le Roi a souligné que la volonté commune, qui anime les peuples marocain et tunisien de raffermir davantage les liens de fraternité, de coopération et de solidarité, doit se décliner en projets structurants prometteurs.

Dans le cadre de cette coopération, le citoyen doit figurer au cœur des orientations, et les questions de développement humain doivent y être abordées selon une approche globale et intégrée, notamment celles de l'enseignement, de la formation, de l'emploi, de la santé, de la femme et de la jeunesse, a-t-il poursuivi.

Tout en plaidant pour une coopération bilatérale fructueuse qui soit un modèle à suivre dans les relations maghrébines, et à terme, un partenariat stratégique exemplaire, le Souverain a assuré que l'exploitation judicieuse et optimale des relations privilégiées maroco-tunisiennes "donnera assurément à la complémentarité maghrébine une expression concrète, pratique et réaliste".

Il a en outre rappelé la qualité des relations fraternelles, enracinées dans l'Histoire, qui unissent la famille royale marocaine à "Tounes Al Khadraa" et au grand peuple tunisien, notant qu'il s'agit de "liens spirituels et humains profonds, scellés par la foi dans la communauté d'appartenance et de destin".

Ces rapports privilégiés, a-t-il indiqué, sont attestés par les visites effectuées en Tunisie par les regrettés souverains Mohammed V et Hassan II, ajoutant que c'est par fidélité à ces liens que le plus grand nombre des visites entreprises par le Souverain au niveau des pays maghrébins ont été réservées à la Tunisie, dont les transformations "m'intéressent en ma qualité de Roi du Maroc, mais aussi en tant que Marocain attaché à la fraternité maroco-tunisienne".

Samedi 31 Mai 2014 - 19:16





Nouveau commentaire :
Twitter