Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Roi Mohammed VI préside à Rabat le lancement de plusieurs projets de développement urbain de la capitale d'une valeur de plus de 18 MMDH


Lundi 12 Mai 2014 modifié le Mercredi 14 Mai 2014 - 08:29

Le Roi Mohammed VI a présidé, lundi, la cérémonie de lancement de plusieurs projets structurants destinés à assurer un développement urbain et touristique de la capitale du Royaume mobilisant des investissements de plus de 18 milliards de dirhams (MMDH).




Le Souverain a, ainsi, procédé au lancement du programme intégré de développement de la ville de Rabat 2014-2018, baptisé Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture et des projets "Wessal Bouregreg" et du Grand théâtre de Rabat.

Au début de cette cérémonie, le wali de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, gouverneur de la préfecture de Rabat, Abdelouafi Laftit, a présenté devant le Roi un exposé dans lequel il a souligné que le programme Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture (9,425 MMDH) a été élaboré conformément aux Hautes orientations royales visant le développement du tissu urbain des différentes villes du Royaume selon une vision cohérente et équilibrée.

Ce programme quinquennal, qui permettra à la capitale administrative du Royaume de se hisser au rang des grandes métropoles mondiales, s'articule autour de sept principaux axes, à savoir la valorisation du patrimoine culturel et civilisationnel de la ville, la préservation des espaces verts et de l'environnement, l'amélioration de l'accès aux services et équipements sociaux de proximité et le renforcement de la gouvernance. Ces axes concernent également la requalification du tissu urbain, la consolidation et la modernisation des équipements de transport, la dynamisation des activités économiques et le renforcement des infrastructures routières, a-t-il affirmé.

Ces différents projets prévus dans le cadre du programme "Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture" seront pilotés par une société anonyme portant le nom de "Rabat Aménagement", a-t-il ajouté.

Le directeur général du Fonds marocain de développement touristique (FMDT), Tarik Senhaji a, pour sa part, indiqué qu'un projet innovant, baptisé "Wessal Bouregreg", sera réalisé en parallèle avec le programme intégré de développement de la ville de Rabat 2014-2018.

Ce projet d'envergure (8,7 MMDH), qui vient conforter le rayonnement économique, social et culturel de la ville, vise à insuffler une nouvelle dynamique socio-économique à la région, à renforcer la vocation touristique de la ville et à créer l'emploi.

Il comprend la construction du Grand Théâtre de Rabat (2.000 places), d'un Musée national de l'archéologie et des sciences de la Terre et de plusieurs maisons de culture, d'un complexe résidentiel, d'unités hôtelières, d'espaces dédiés aux activités commerciales et récréatives, l'aménagement d'espaces verts, outre la réalisation d'une Marina.

"Wessal Bouregreg" sera le témoignage vivant et concret de la volonté du Maroc de se tourner vers un avenir où compétitivité, défi et performance pourront cohabiter avec qualité de vie, en offrant aux résidents et visiteurs des villes de Rabat-Salé l'occasion de renouer avec la mer et le fleuve et de relier les deux agglomérations, a-t-il ajouté.

Wessal Bouregreg, a poursuivi M. Senhaji, est le second projet d'une série de réalisations à Tanger et à Casablanca avec la contribution du Fonds souverain d'investissements "Wessal capital".

Le directeur de l'Agence d'aménagement de la vallée du Bouregreg, Lamghari Essakl, a, de son côté, indiqué que le programme phare "Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture" sera conforté par la réalisation du Grand Théâtre de Rabat qui devra participer au renforcement des infrastructures culturelles de la capitale du Royaume et constituera un chef d'oeuvre qui alliera tradition et modernité.

M. Essakel a, en outre, souligné que les actions prévues dans le cadre de la première phase du projet d'aménagement de la vallée de Bouregreg ont été achevés, notant que ces travaux, qui consistaient en la mise à niveau du Site, la valorisation et la restauration du patrimoine historique, la réalisation de nouvelles infrastructures routières pour assurer plus de fluidité du trafic et l'aménagement de plusieurs espaces publics, ont permis d'améliorer l'image de la région et d'en faire une destination de choix.

A cette occasion, le Roi a présidé la cérémonie de signature de sept conventions relatives à la mise en oeuvre des différents projets lancés.

Cette cérémonie s'est déroulée en présence du chef du Gouvernement, des Conseillers du Roi, des membres du Gouvernement, d'opérateurs économiques de la ville de Rabat, de représentants des autorités locales et des élus.
Lundi 12 Mai 2014 - 19:15





Nouveau commentaire :
Twitter