Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Roi Mohammed VI: l'installation du CES pour une forte impulsion à la dynamique réformatrice


Lundi 21 Février 2011 modifié le Mardi 22 Février 2011 - 13:50




Le Roi Mohammed VI: l'installation du CES pour une forte impulsion à la dynamique réformatrice
Le Roi Mohammed VI a affirmé que l'installation du Conseil Economique et Social (CES) est propre à donner une forte impulsion à la dynamique réformatrice enclenchée par le Souverain.

Présidant lundi à Casablanca la cérémonie d'installation du Conseil, le souverain a souligné, dans un discours prononcé à cette occasion, qu'"en installant le Conseil Economique et Social, nous donnons une forte impulsion à la dynamique réformatrice que nous avons enclenchée", tout en veillant à ce que "la construction d'une démocratie effective aille de pair et en concomitance avec le développement humain durable".

"Si nous donnons le coup d'envoi de ce Conseil aujourd'hui, c'est parce que nous nous sommes constamment refusé à céder à la démagogie et à l'improvisation dans notre action visant à consolider notre modèle singulier de démocratie et de développement", a insisté le Roi Mohammed VI, expliquant qu'"il a fallu prendre le temps nécessaire pour faire murir le processus ayant conduit opportunément à la mise en place de ce Conseil".

Dans cette vision, le souverain a souligné que "Nous ne sommes nullement disposé à laisser ce Conseil se muer en une sorte de troisième Chambre. Nous entendons, au contraire, qu'il soit un nouvel et large espace, apte à conforter ce qu'offre l'Etat des institutions en termes de structures et d'instances de dialogue constructif, d'expression responsable et de réactivité positive aux aspirations des diverses catégories sociales et des différentes générations".

Une telle option concrétise la démarche suivie résolument pour "associer les forces vives de la nation à Notre quête de réponses collectives innovantes aux grandes questions de développement qui retiennent toute Notre attention", a dit le souverain..
Lundi 21 Février 2011 - 21:02

Atlasinfo avec MAP





1.Posté par lilou le 22/02/2011 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL MANQUE DES AGENCES NATIONALES POUR L EMPLOI DES ENDROITS OU LES JEUNES POURRAIENT ETRE AIDES POUR CONSTRUIRE UN CV? DES CENTRES DE FORMATION POUR LES JEUNES QUI SOUHAITERAIENT CREER LEUR PROPRE ENTREPRISE.

2.Posté par lilou le 22/02/2011 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J ENCOURAGE LE ROYAUME DANS SES DEMARCHES AFIN D 'ACCELERER LES REFORMES ET TROUVER DU BOULOT POUR TOUT CES JEUNES.

3.Posté par panam le 22/02/2011 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les inspecteurs de travait dans le royaume sont corrompus,les marocains travaillent en noire dans leur propre pays,les entrepises etrangeres ne declarent que 3/100 des salaries.il n y a jamais de suivi de plainte au maroc pour travail en noire
OUI POUR LES REFORMES DU DROIT DE TRAVAIL
CONTROLE STRICT DES ENTREPRISES ETRANGERES INSTALLEES AU MAROC
MIS A PLAT ET REFORMER L INSPECTION DE TRAVAIL
CONTROLE DES BIENS ACQUIS DES FONCTIONNAIRES DURANT LEUR CONTRAT
LOI ANTI CORRUPTION
l argent de la corruption collecté permet de reduire de moitiée la pauvereté au maroc

4.Posté par soro le 22/02/2011 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les marocains veulent la démocratie, les emplois, l'éducation, etc. tout cela est bien legitime. mais a-t-on oublié que nous n'avons ni petrole ni gaz ? notre voisin l'algérie a tout ça et pourtant son peuple est affamé parce que l'argent va dans les généraux et le clan de boutef. Nous au maroc, nos atouts sont nombreux sans ces deux maudites richesses. C'est notre formidable force, ne la gaspillons pas

Nouveau commentaire :
Twitter