Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Roi Mohammed VI exhorte le PI à maintenir ses ministres au gouvernement


Samedi 11 Mai 2013 modifié le Lundi 13 Mai 2013 - 14:09

Le roi Mohammed VI a contacté le patron de l'Istiqlal, principal allié des islamistes au pouvoir au Maroc, pour l'exhorter à rester au gouvernement, a indiqué dimanche le porte-parole de ce parti conservateur, selon qui le retrait reste pour l'heure maintenu. Le conseil national de l'Istiqlal a décidé samedi du retrait de cette formation du gouvernement emmené par le parti Justice et développement (PJD, islamiste), ouvrant la voie à un remaniement, voire à des législatives anticipées.




Le premier ministre Benkirane et le chef de l'Istiqlal
Le premier ministre Benkirane et le chef de l'Istiqlal
Le parti de l'Istiqlal (PI) adhère totalement à la volonté royale de garantir les conditions de stabilité et de servir les intérêts supérieurs de la Nation, a indiqué le comité exécutif du parti.

Dans un communiqué rendu public samedi soir à Rabat, à l'issue d'une réunion extraordinaire suite à la clô ture des travaux de la 3è session du Conseil national du PI, consacrée à l'examen de la décision du parti de se retirer du gouvernement, le Comité exécutif du PI a précisé que ses membres ont pris acte de ce "développement extrêmement important".

A ce propos, ajoute la même source, le Roi Mohammed VI a contacté au téléphone le secrétaire général du parti, Hamid Chabat, et l'a assuré du grand intérêt qu'il accorde à cette question et l'a exhorté à maintenir les ministres du PI au sein de l'actuel gouvernement dans le souci de préserver le fonctionnement normal du gouvernement, sachant qu'un mémorandum sera soumis au Souverain par le secrétaire général.

Le communiqué souligne que le comité exécutif, qui a été chargé par le Conseil national de gérer cette étape à la lumière de la décision historique du parti, se félicite souci du souverain de garantir les conditions de stabilité et affirme l'adhésion totale du PI à la volonté royale de servir les intérêts supérieurs de la Nation.

L'Istiqlal reproche au chef du gouvernement, AbdelilahBenkirane, son incapacité à prendre « en considération la gravité de la situation économique et sociale ». Il accuse aussi le premier ministre de « monopoliser les décisions au sein du gouvernement ». « Nous allons demander à nos ministres de gérer les affaires courantes dans l'attente du retour du roi », qui se trouve actuellement en voyage privé à l'étranger, a ¬expliqué Adil Benhamza, le porte-¬parole du parti.



Samedi 11 Mai 2013 - 23:18





Nouveau commentaire :
Twitter