Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Roi Mohammed VI : Le Maroc s'apprête à mettre en place la régionalisation avancée


Mercredi 30 Juillet 2014 modifié le Jeudi 31 Juillet 2014 - 09:04

Le Roi Mohammed VI a annoncé, mercredi, que le Maroc s'apprête à mettre en place la régionalisation avancée dans les différentes régions du Royaume, avec, en tête, les provinces du Sud.




"Nous nous apprêtons à mettre en place la régionalisation avancée dans les différentes régions du Royaume, avec, en tête, nos provinces du Sud", a indiqué le Roi dans un discours à la Nation, à l'occasion du 15ème anniversaire de l'intronisation du Souverain.

Cette régionalisation, a souligné le Souverain, est de nature à permettre de respecter les spécificités régionales et favoriser une gestion démocratique, par les populations de la région, de leurs affaires locales, dans le cadre du Maroc unifié des régions.

A cet égard, le Souverain a réitéré l'attachement à l'initiative de conférer aux provinces du Sud un statut d'autonomie, "initiative dont le Conseil de Sécurité a, dans sa dernière résolution, souligné une nouvelle fois le sérieux et la crédibilité".

Le Roi a souligné Sa détermination à poursuivre l'élan de développement dans cette région pour ne pas hypothéquer son avenir.

"Nous n'hypothéquerons pas l'avenir de la région, mais nous y poursuivrons plutôt les chantiers de développement et de modernisation, surtout en allant de l'avant dans la mise en œuvre du modèle de développement de nos provinces du sud", a dit le Souverain, expliquant que cette œuvre aura pour base une "approche participative", "une bonne gouvernance et de projets cohérents et multidimensionnels, ayant vocation à réaliser le développement intégré".

Tout en réaffirmant que la question du Sahara est la cause de tous les Marocains et "une responsabilité qui nous engage tous", le Souverain a appelé de nouveau à faire preuve encore et toujours de vigilance et de mobilisation collective et à engager les initiatives nécessaires pour anticiper les manœuvres des adversaires.

Pour le Roi, "il n'est plus de mise d'attendre ou de compter sur l'autre, ou encore de s'en tenir à de simples réactions". "Nous veillons aussi à ce que toutes les forces vives du pays continuent à s'impliquer dans la défense des intérêts supérieurs de la Nation, avec au premier chef, l'intégrité territoriale qui reste la priorité des priorités", a ajouté le Souverain.
Mercredi 30 Juillet 2014 - 18:55





Nouveau commentaire :
Twitter