Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Premier ministre japonais annonce un nouveau plan de relance budgétaire


Lundi 11 Juillet 2016 modifié le Lundi 11 Juillet 2016 - 15:16




Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a annoncé un nouveau plan de relance budgétaire, suite à la victoire de la coalition qu'il guide aux élections sénatoriales de dimanche.

"Nous allons transformer des investissements audacieux en germes de la croissance future", a précisé Shinzo Abe lundi lors d'une conférence de presse au lendemain des sénatoriales, qui assurent à sa coalition une majorité plus forte qu'attendu et suffisante pour réformer la constitution.

Le Premier ministre a annoncé vouloir renforcer les exportations agricoles et développer les infrastructures, surtout les transports ferroviaires et les ports, dans le but de permettre le développement du tourisme, notamment les croisières.

"Nous avons promis lors de cette campagne électorale que nous allions vendre les produits agricoles et les ressources touristiques dont chaque région est fière", a-t-il fait savoir.

Il a aussi réitéré sa promesse quant à l’amélioration des conditions d'accueil des jeunes enfants et des personnes âgées et déclaré envisager des aides au profit des étudiants ayant des difficultés à honorer leurs engagements pour financer leur formation.

Le gouvernement envisage également de mettre en œuvre de nouvelles "construction bonds", des obligations destinées au financement de projets de travaux publics, une première depuis quatre ans, a précisé le quotidien Nikkei.

Certains économistes estiment que les dépenses publiques d'infrastructures sont nécessaires pour compenser l'atonie de l'investissement privé. Une atonie validée lundi par les statistiques mensuelles des commandes d'équipements industriels, en chute inattendue de 1,4 % en mai et de 11,7 % sur un an.

Malgré la non communication des détails et du montant du plan de relance, la Bourse de Tokyo a progressé d'environ 4 %, les investisseurs estimant que le gouvernement donnera un nouveau souffle à sa politique économique, surtout face à la faiblesse persistante de l'investissement des entreprises.


(Avec MAP)
Lundi 11 Juillet 2016 - 15:15





Nouveau commentaire :
Twitter