Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Premier ministre demande à Cahuzac de "ne plus exercer de responsabilité politique"


Mardi 2 Avril 2013 modifié le Mercredi 3 Avril 2013 - 09:46




Le Premier ministre demande à Cahuzac de "ne plus exercer de responsabilité politique"
L'ancien ministre du Budget Jérome Cahuzac, a été mis en examen mardi pour blanchiment de fraude fiscale par les juges devant lesquels il a reconnu avoir détenu un compte à l'étranger.

Le président de la République François Hollande s'est exprimé à travers un communiqué de l'Elysée, prenant acte "avec une grande sévérité', des aveux de Jérôme Cahuzac. "C'est désormais à la justice d'en tirer les conséquences en toute indépendance" poursuit le communiqué. "En niant l'existence de ce compte, devant les plus hautes autorités du pays, ainsi que devant la représentation nationale, il a commis une impardonnable faute morale" renchérit le texte de François Hollande.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s'est aussi exprimé devant les caméras de France Télévisions. "Maintenant, Jérôme Cahuzac est seul face à ses responsabilités : c'est à lui maintenant de rendre compte à la justice."

Sur France 2, Jean-Marc Ayrault, a demandé à Jérôme Cahuzac de "tirer toutes les conséquences de ce mensonge particulièrement grave, à l'égard de la République, à l'égard de l'Etat républicain, à l'égard des Français, et de ne plus exercer de responsabilité politique, quelle qu'elle soit".

Pour l'ancien maire de Villeneuve-sur-Lot Michel Gonelle, détenteur de l'enregistrement audio dans lequel Jérôme Cahuzac évoquait un compte en Suisse, l'ex-ministre du Budget ne peut "s'en prendre qu'à lui-même" pour avoir nié les faits et être tombé "dans la spirale du mensonge".


Mardi 2 Avril 2013 - 22:43





Nouveau commentaire :
Twitter