Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Plan d'autonomie marocain au Sahara est une initiative 'louable et courageuse' (eurodéputée)


Mercredi 4 Février 2015 modifié le Jeudi 5 Février 2015 - 10:59

Le plan marocain d'autonomie pour le Sahara est une initiative 'louable, courageuse et qui donne de la perspective'', a affirmé mercredi à Bruxelles l'eurodéputée bulgare Mariya Gabriel.




''Face à la situation actuelle dans le dossier du Sahara, il convient de mettre en place tous les éléments qui permettent d'avancer sur la voie de la solution, et le plan d'autonomie marocain constitue à cet effet une initiative louable, courageuse et qui donne de la perspective'', a déclaré à la MAP la députée du groupe Parti populaire européen (PPE) au Parlement européen.

Partant du constat que l'organisation d'un référendum 'n'est pas réaliste'', la parlementaire a insisté sur l'impératif d'une 'solution négociée et courageuse où les jeunes et les femmes jouent un rôle important''.

'Le contexte régional et international actuel doit inciter toutes les parties à parvenir à une solution'', a-t-elle ajouté, en marge de la projection du film documentaire 'Polisario : Identité d'un front'', qui propose une radioscopie qui fait la lumière sur son essence, son idéologie, ses soutiens, ses pratiques, son absence de légitimité à représenter les Sahraouis.

'Les défis auxquels fait face la région sont énormes, le terrorisme est devenu une menace quotidienne, le trafic d'armes, de drogue et d'êtres humains constituent un véritable problème pour tous, d'où la nécessité d'œuvrer pour une solution au conflit du Sahara 'en trouvant un équilibre entre volonté politique et réalité du terrain'', a-t-elle insisté.

Le conflit du Sahara dit "occidental" , rappelle-t-on, est un conflit imposé au Maroc par l'Algérie qui finance et héberge sur son territoire à Tindouf le front du Polisario. Ce dernier soutenu par le pouvoir algérien revendique la création d'un Etat factice au Maghreb. Cette situation bloque tous les efforts de la communauté internationale pour une intégration économique et sécuritaire régionale.

En vue de régler définitivement ce conflit régional qui dure depuis 40 ans, le Maroc a proposé un plan d'autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, une initiative concrète, ouverte à la négociation qui a été saluée par les puissances internationales comme étant une solution de compromis sérieuse, crédible et réaliste mais qui a été encore une fois rejetée par l'Algérie et le Polisario.

L'Algérie et le Polisario se sont évertués à détruire pendant quatre décennies le processus onusien du règlement du conflit du Sahara en refusant le recensement des populations séquestrées à Tindouf et en s'attachant à la tenue d'un supposé référendum d'autodétermination alors que l'Organisation des Nations Unies elle-même a conclu de l'impossibilité de son organisation.
Mercredi 4 Février 2015 - 23:33

Source MAP




Nouveau commentaire :
Twitter