Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Pape demande à Poutine "un effort sincère" pour parvenir à une paix en Ukraine


Jeudi 11 Juin 2015 modifié le Jeudi 11 Juin 2015 - 09:50

Le président russe Vladimir Poutine a été reçu, mercredi soir, au Vatican par le Pape François qui lui a demandé notamment "un effort sincère" en vue de parvenir à une paix en Ukraine.




"Vu le contexte mondial, la rencontre a été principalement dédiée au conflit en Ukraine et à la situation au Moyen-Orient", a-t-on indiqué auprès du Saint-Siège à l'issue d'un entretien privé d'une cinquantaine de minutes entre le Souverain Pontife et le chef du Kremlin.

Il a été "convenu de l'importance de reconstruire un climat de dialogue et que toutes les parties s'engagent pour réaliser les accords de Minsk", a-t-on ajouté de même source, estimant que cet engagement doit aussi affronter "la grave situation humanitaire, assurant entre autre l'accès au personnel humanitaire".

Concernant les conflits au Moyen-Orient, notamment en Syrie et en Irak, il a été rappelé "l'urgence de poursuivre la paix avec l'intérêt concret de la communauté internationale, assurant entre temps les conditions nécessaires pour la vie de toutes les composantes de la société, y compris les minorités religieuses, en particulier les chrétiens".

Par ailleurs, à l'issue d'une visite au pavillon russe à l'Expo-2015 à l'occasion de la journée nationale de la Russie, le président russe a dénoncé les sanctions infligées par les occidentaux à son pays, soulignant qu'elles portent surtout atteinte à "la coopération entre l'Italie et la Russie" et constituent "un obstacle objectif" aux entreprises italiennes.

"A cause des sanctions contre la Russie, les entreprises italiennes perdront un milliard d'euros de contrats déjà signés", a-t-il dit, ajoutant que "l'Italie est un partenaire majeur de la Russie en Europe". Les deux pays, a-t-il poursuivi, entretiennent "depuis 500 ans des rapports très étroits".

Evoquant la crise ukrainienne, le Président Poutine a indiqué que "l'accord de Minsk doit être appliqué dans tous ses aspects politique, militaire, humanitaire et social, ce qui n'était pas le cas", estimant qu'il n'existe pas une autre alternative que la paix.

Pour sa part, le Président du Conseil italien, Matteo Renzi, qui avait accueilli le Président Poutine lors de sa visite à l'Expo-2015, a affirmé que "nous sommes tombés d'accord sur le principe fondamental que l'accord de Minsk 2 sur l'Ukraine est l'étoile polaire, la boussole et le point de référence de tous les efforts et je crois que toutes les femmes et les hommes de bonne volonté œuvrent afin qu'il soit pleinement mis en application".
Jeudi 11 Juin 2015 - 09:48





Nouveau commentaire :
Twitter