Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le PJD dénonce la position de la Suède concernant le Sahara marocain


Jeudi 1 Octobre 2015 modifié le Jeudi 1 Octobre 2015 - 17:12

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) a dénoncé la position de la Suède vis-à-vis de la question du Sahara marocain, considérant que toute atteinte à l'intégrité territoriale du Royaume est une offense contre le Maroc et sa souveraineté.




Abdelilah Benkirane, le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD)
Abdelilah Benkirane, le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD)
Dans un communiqué publié suite aux dernières tentatives de changement de la politique extérieure de la Suède concernant l'affaire du Sahara marocain, en prélude à la reconnaissance de la pseudo "rasd", le Secrétariat général du parti a affirmé que la nouvelle position de Stockholm entrave l'action de l'ONU et va à l'encontre des résolutions du Conseil de Sécurité (CS).

Cette position est en contradiction avec le droit international et l'attitude de l'Union européenne en la matière et entravera, par conséquent, les efforts visant à parvenir à une solution à ce conflit artificiel, dont le règlement relève du CS, a ajouté le communiqué.

Par ailleurs, le parti de la lampe a considéré que la position de la Suède appuie les tendances séparatistes au sein des camps de Tindouf, dont la population vit dans une situation humanitaire dramatique, aggravée notamment par le détournement des aides internationales vers le marché noir, et ignore les violations graves des droits de l'Homme commises par les milices du "Polisario" contre la population de ces camps.

Dans ce sens, le PJD a réitéré sa détermination à redoubler d'efforts, à côté des autres composantes de la société marocaine, en vue de faire face à ces manœuvres et mettre à nu leurs visées, dans l'optique de défendre les droits historiques et légitimes du Maroc et, partant, contrer toute tentative de nature à porter atteinte à la souveraineté nationale et à la sécurité du Royaume, réaffirmant son souci de poursuivre la communication et le dialogue avec les partis politiques et la société civile suédois en vue d'atteindre cet objectif.
Jeudi 1 Octobre 2015 - 17:04





Nouveau commentaire :
Twitter