Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Maroc veut éradiquer la corruption


Samedi 23 Octobre 2010 modifié le Samedi 23 Octobre 2010 - 11:49

Le gouvernement marocain a dévoilé vendredi 22 octobre un plan biennal de lutte contre la corruption chronique qui sévit dans le royaume, phagocytant 2 % du produit intérieur brut et sapant ses valeurs morales. Dans les milieux autorisés, on convient avec l'opposition que la corruption entrave l'investissement étranger et porte atteinte aux règles du marché et à la concurrence nécessaires pour encourager la croissance et lutter contre la pauvreté et le chômage.




Le ministre chargé de la Modernisation des secteurs publics, Saâd El Alami
Le ministre chargé de la Modernisation des secteurs publics, Saâd El Alami
Parmi une quarantaine de mesures, le plan de lutte prévoit une déclaration de patrimoine des hauts responsables de l'Etat, des cours de lutte contre la corruption dans les établisements scolaires et un mécanisme de dénonciation par les citoyens des abus constatés.

"Avec ce plan pour prévenir et combattre la corruption, nous entrons dans une nouvelle phase de notre détermination à aboutir à des résultats", a déclaré le ministre de la modernisation du secteur public, Mohamed Saâd el Alami.

Ce plan comprend ainsi une série de mesures pratiques à mettre en oeuvre sur deux ans (2011-2012), a-t-il poursuivi, relevant que les dispositions retenues l'ont été en fonction de la possibilité de leur concrétisation dans les délais impartis.

"Nous aspirons que, dans deux ans, nous puissions mettre en application les mesures arrêtées", a dit le ministre, ajoutant que la commission interministérielle chargée d'assurer le suivi du plan d'action a prévu une série de mécanismes devant permettre la réalisation immédiate des programmes convenus.

M. El Alami a précisé que ce plan vient en amont de la stratégie générale adoptée par le Maroc, ainsi que du programme de moralisation de la vie publique annoncée dans la Déclaration gouvernementale.

Samedi 23 Octobre 2010 - 11:41





Nouveau commentaire :
Twitter