Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 







Le Maroc va abriter la 24 è Conférence de l'Union parlementaire arabe


Dimanche 12 Février 2017 modifié le Dimanche 12 Février 2017 - 21:34

Le Comité exécutif de l’Union parlementaire arabe (UPA) a décidé à l’unanimité, lors de sa 21è session dont les travaux ont pris fin samedi à Beyrouth, l’organisation au Maroc de la 24è Conférence de l’Union durant le premier trimestre de cette année (La conférence se tient d’habitude en mars conformément au règlement intérieur de l’Union).




Cette décision a été prise suite à la demande formulée par la Chambre des Conseillers qui a représenté le Maroc lors des travaux de cette session qui ont débuté vendredi.

Le Royaume a été représenté à cette réunion de deux jours par une délégation de la Chambre des Conseillers, composée de Mbarek Sadi, du groupe de la Confédération démocratique du Travail et membre du Comité exécutif de l'UPA, Addi Chajri du groupe de l’action progressiste et membre de la commission restreinte issue du comité exécutif de l’UPA, et Allal Mahini, cadre au sein de la Chambre des Conseillers.

Les délégations parlementaires arabes présentes ont salué la décision du Comité exécutif qui a retenu la demande du Maroc d’abriter la Conférence, soulignant le rôle d’avant-garde du Maroc sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI.

Ainsi, M. Aissa Al Ghayt, membre du Conseil saoudien de la Choura, a mis l’accent dans une allocution sur le rôle important que joue le Roi en matière de soutien des causes arabes, relevant que cela n’est pas étrange au Royaume du Maroc qui a abrité plusieurs conférences lors desquelles d’importantes décisions ont été prises au profit de la nation arabe.

Le Comité exécutif a également adopté des résolutions de la 23è Conférence, tenue les 10 et 11 avril dernier au Caire, parmi lesquelles la création d’un prix de l’excellence parlementaire arabe, et les rapports de la commission juridique concernant l’unification des législations '‘non-controversées’’ entre les pays arabes membres de l’Union relatives à l’environnement, au terrorisme, à l’enseignement, à la lutte contre les stupéfiants, à la femme et l’enfance, à la cybercriminalité et à l’investissement et développement.

Il a aussi adopté le rapport de la commission restreinte issue du comité exécutif concernant la stratégie d’action de l’Union parlementaire arabe pour la période 2018-2022.

A rappeler que le président de l'Union parlementaire arabe et président du Parlement libanais, Nabih Berri, a affirmé dans une allocution lue en son nom lors de la séance de clôture, que la réunion du Comité exécutif et l’examen des préparatifs de la prochaine Conférence et de la question palestinienne, à la lumière des agissements d’Israël, placent les parlementaires arabes face à de grandes responsabilités qui requièrent la conjugaison des efforts pour dégager une position arabe unifiée.

Atlasinfo (avec map)
Dimanche 12 Février 2017 - 14:42





Nouveau commentaire :
Twitter