Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Maroc, une destination privilégiée des touristes algériens


Lundi 2 Septembre 2013 modifié le Lundi 2 Septembre 2013 - 12:39

Le nombre de touristes algériens se rendant au Maroc «augmente d'année en année», a assuré le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, dans une interview au quotidien algérien «El Watan», rappelant qu'ils étaient plus de 90 000 à visiter les différentes villes du Royaume en 2012. «Le marché algérien nous intéresse beaucoup», a dit M. Haddad, annonçant qu'il est probable qu'il se rende à l'avenir en Algérie «pour travailler avec mon collègue, là-bas, et voir quelles sont les possibilités de développer les choses».




Le Maroc, une destination privilégiée des touristes algériens
M. Haddad a fait part de la disposition de son département «à investir» pour la promotion de la destination Maroc sur le marché algérien, soulignant l'engagement d'une réflexion pour la création d'une antenne de l'Office national marocain du tourisme (ONMT) à Alger, d'autant que le secteur touristique est «un domaine qui va contribuer un peu à l'intégration économique des deux pays».

S'agissant de la stratégie nationale dans ce secteur, le ministre a expliqué que le Maroc, qui reçoit actuellement 10 millions de touristes, ambitionnait «d'arriver à 20 millions par an en 2020» et «c'est pour cela que nous sommes en train de développer plus de capacités dans différentes régions», que ce soit à vocation culturelle, naturelle balnéaire ou les tourismes des niches, comme le tourisme golfique, nautique ou encore celui des affaires. «Mais on voudrait le faire d'une manière durable. On ne veut pas construire de grands buildings sur le front de mer comme l'ont fait d'autres pays. On veut le faire d'une façon beaucoup plus respectueuse de l'environnement, de l'écosystème et qui a un impact beaucoup plus grand sur la population locale», a-t-il fait remarquer. Les festivals et les moussems traditionnels «sont une bonne opportunité pour le tourisme marocain», a relevé le ministre, citant à titre d'exemple le Festival Mawazine dont la spécificité est «d'attirer un grand nombre de chanteurs internationaux, arabes, marocains, des Algériens également».

Il y a deux semaines, «El Watan», le journal le plus vendu en Algérie, a qualifié le Maroc de «destination à la mode» pour les citoyens de ce pays maghrébin. «Fait surprenant, cette année, le Maroc suscite de plus en plus d'engouement, comblant le vide laissé par la Tunisie, de moins en moins attractive, et l'Égypte carrément absente des listes des pays proposés», avait souligné le journal dans un large tour d'horizon sur les préférences des Algériens pour la saison estivale 2013. Les packages proposés aux touristes algériens comprennent généralement trois villes marocaines, à savoir Fès, Marrakech et Agadir, pour un séjour de dix jours moyennant «seulement 130 000 DA (1 300 euros environ), billet compris».


Lundi 2 Septembre 2013 - 12:31





Nouveau commentaire :
Twitter