Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Maroc, un partenaire incontournable pour la région sahélo-saharienne (Reyverand de Menthon)


Vendredi 5 Juillet 2013 modifié le Vendredi 5 Juillet 2013 - 19:22

Le Maroc, de par son ancrage dans le Sahel et le Sahara, est un partenaire incontournable pour cette région, a indiqué, jeudi à Rabat, le représentant de l'Union européenne pour le Sahel, Michel Reyverand de Menthon




Michel Reyverand de Menthon
Michel Reyverand de Menthon
."Travailler efficacement sur l'ensemble de la région sahélienne n'a pas de sens sans un partenariat avec le Maroc, vu la place qu'occupe le Royaume en tant que grand partenaire de toute la région aux niveaux culturel, humain et économique, sans oublier la dimension historique de son ancrage dans cette région", a affirmé M. Reyverand de Menthon à la presse, au terme de son entretien avec le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la coopération, Youssef Amrani.

"Le Maroc est bien sûr un des grands pays concernés de la région. J'étais ambassadeur de la France au Mali (2006-11) et j'ai bien pu constater à quel point le Maroc est un grand partenaire de toute la région sahélienne", a souligné M. Reyverand de Menthon, qui a également occupé le poste d'ambassadeur de la France au Tchad (2011-2013).

Evaluant la situation dans la région, le responsable européen s'est dit convaincu que "malgré les avancées réalisées, la situation reste dangereuse, qu'il s'agisse du terrorisme en particulier, ou de l'ensemble des trafics alimentant un des réseaux qui créent autant de points de faiblesse dans une vaste zone unie par des interactions complexes, à savoir la bande sahélienne et le sud du Sahara".

Il a, dans ce sens, mis en exergue l'approche adoptée par l'UE, "engagée depuis plusieurs années déjà, dans une stratégie au Sahel qui s'articule autour de la cohérence entre la sécurité et le développement", ajoutant qu'"il faut agir ensemble dans une logique de prévention, éviter que la situation se détériore et essayer de maitriser les tendances dangereuses" dans la région.

Il a également insisté sur l'importance du dialogue politique entre le Maroc et l'UE. "Nous voulons aller le plus vite possible vers des coopérations très opérationnelles dans les différents domaines qui concernent la sécurité et le développement sur la zone sahélienne", a-t-il dit.

Pour sa part, M. Amrani a souligné que le Sahel est "axe prioritaire" dans la politique étrangère du Maroc qui, a-t-il expliqué, adopte une approche multidimensionnelle, à forte composante préventive et alliant sécurité, développement économique et gouvernance.

Il a, dans ce sens, mis l'accent sur l'importance du renforcement des regroupements régionaux concernés, dont l'Union du Maghreb arabe, afin d'édifier "un Maghreb fort et cohérent qui nous permettra ensemble non seulement de travailler avec nos partenaires européens dans la confiance et dans la responsabilité partagée, mais aussi d'imaginer de nouveaux modes opératoires pour une coopération renforcée".

M. Amrani a également plaidé pour le renforcement de la coordination et la coopération entre le Maroc et l'UE afin de faire face à l'ensemble des menaces qui se présentent et ce, "sur la base de la confiance et du principe de bon voisinage qui est extrêmement important (...) parce qu'il s'agit aujourd'hui d'une priorité absolue et partagée par l'ensemble des partenaires, que ce soit l'UE, le Maroc ou les pays du Sahel et du Sahara".
Vendredi 5 Juillet 2013 - 06:39

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter