Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Maroc, un acteur essentiel de la stabilité régionale (Elysée)


Samedi 19 Septembre 2015 modifié le Dimanche 20 Septembre 2015 - 11:35




Le Maroc est un acteur essentiel de la stabilité régionale, a déclaré samedi à Tanger la présidence française.

Dans un document rendu public à l'occasion de la visite d'amitié et de travail, samedi et dimanche au Maroc, du président français, M. François Hollande, à l'invitation du Roi Mohammed VI, la présidence française affirme que ce déplacement est ''une occasion de réaffirmer l'engagement des deux pays dans la lutte contre le terrorisme''.

Pour l'Elysée, le soutien du Maroc à l'action menée par la France à l'échelle internationale revêt ''un caractère essentiel''.

Rappelant les liens qu'entretient le Royaume avec les pays de l'Afrique de l'Ouest et les pays arabes notamment ceux du Golfe, la présidence française relève que l'Afrique de l'Ouest est une priorité de la politique étrangère marocaine, faisant remarquer que le Maroc entretient avec les Etats de cette zone des relations liées à une proximité culturelle, linguistique et religieuse.

Les liens économiques sont également forts puisque Rabat est le premier investisseur en Afrique de l'Ouest, avec des entreprises comme Maroc Télécom, Royal Air Maroc ou Attijari wafaBank, poursuit l'Elysée, précisant que de nombreux migrants et étudiants de la région sont présents dans le Royaume.

Sur un autre registre, le Maroc entretient une proximité avec les pays du Golfe, en particulier avec l'Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis, indique le document, rappelant que cette coopération s'est traduite en 2012 par la décision de quatre pays du Golfe de lui accorder une aide de 5 milliards de dollars sur cinq ans (2012-2016).

Sur la scène arabe, le Maroc, qui accueillera le Sommet de la Ligue en mars 2016, joue un rôle modérateur, ajoute l'Elysée, expliquant que c'est le cas notamment concernant le conflit israélo-palestinien, au sein du comité arabe de suivi du processus de paix (Egypte, Maroc, Jordanie, Ligue arabe, Palestine), qui a adopté en août dernier des conclusions soutenant la relance du processus de paix.

Samedi 19 Septembre 2015 - 23:14





Nouveau commentaire :
Twitter