Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc rejette "totalement" la décision de l'UA de désigner un "envoyé spécial" pour le dossier du Sahara


Mardi 1 Juillet 2014 modifié le Mercredi 2 Juillet 2014 - 11:31

Le Maroc rejette "totalement" la décision de l'Union africaine (UA) de désigner un "prétendu envoyé spécial" pour le dossier du Sahara marocain, indique mardi le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, précisant que le Royaume "ne se sent aucunement concerné par cette décision unilatérale".




"Le Royaume du Maroc, partie fondamentale et incontournable à ce différend régional, ne se sent aucunement concerné par cette décision unilatérale qu'il rejette totalement", précise le ministère des Affaires étrangères et de la coopération dans un communiqué, réaffirmant que "le processus de recherche d'une solution politique définitive au différend régional au sujet du Sahara marocain est du ressort exclusif de l'ONU". "L'UA n'a aucune base juridique ni fondement politique ou légitimité morale pour intervenir de quelque manière que ce soit dans ce dossier", souligne le ministère.

En raison de "son parti pris radical et injustifié", l'attitude de l'UA dans ce dossier demeure "pleinement anachronique". L'UA est, en effet, la seule organisation régionale et internationale au monde à avoir intégré une "entité fantoche en son sein, en violation totale de la légalité internationale et en déphasage avec la position des deux tiers de ses propres membres", ajoute la même source.

Le communiqué poursuit que "les positions de cette organisation sont en contradiction avec le processus onusien en cours. De ce fait, elle ne peut prétendre à aucun rôle dans ce dossier, alors qu'elle s'aligne aveuglement sur les positions des autres parties et ignore complètement les résolutions pertinentes du conseil de sécurité".

"Au moment où le Continent africain est confronté à de nombreux défis liés à la paix et au développement, certaines parties connues pour leur antimarocanisme primaire, prennent en otage l'agenda de l'organisation panafricaine", fait remarquer le ministère.

Le Maroc, conclut le communiqué, appelle l'ONU et les membres du Conseil de Sécurité à ignorer cette décision et à soutenir la facilitation menée sous l'égide des Nations Unies.
Mardi 1 Juillet 2014 - 19:12

Avec MAP





1.Posté par alouan le 01/07/2014 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'UA doit envoyer :
Un envoyer spéciale contre l'Afrique du sud ou on offres des filles a un directeur de tv et on viole a la chaine
Un envoyé spéciale au Nigeria ou en enlevés des filles pour les vendre
ou on joue au assassins comme sur une XBOX
Un envoyé spéciale a TINDOUF ET GARDAIA en passant par toute l'algerie pour tout simplement abus de position dominante et hogra
Des envoyés specieaux pour ;la cote d'ivoire ,le mali;le Tchad;le centre Afrique ......avant de penser au Maroc !!!!
Apres la FIFA certain responsables en afrique sont ouvert a d'autre propositions, cette fois ci non sportive ?

2.Posté par alouan le 02/07/2014 02:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut totalement faire le dos a cette organisation et faire son chemin tranquillement .le mépris et l'ignorance est la solution.ne compter que sur certains pays africains sur pour maintenir l'équilibre
une réaction a chaud leur donnent la légitimité
se concentrer sur la démocratisation du pays qui est un investissement redoutable et efficace cotre tout ingérence
et c'est justement ce que craignent les dictature régional ((la démocratie )ca coute cher mais très bénéfique a long terme

Nouveau commentaire :
Twitter